Covid-19 : 5 choses à savoir sur la hausse de la mortalité en Paca en 2020

L’insee relève une hausse du nombre des décès en 2020 par rapport à l’année précédente. L’institut pointe une mortalité plus importante en Paca pendant la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, avec des disparités selon les départements et les tranches d’âge.

En 2020, la hausse de la mortalité a été marquée par la crise du Covid-19 selon l'Insee.
En 2020, la hausse de la mortalité a été marquée par la crise du Covid-19 selon l'Insee. © David Rossi/MaxPPP

Selon les données révélées ce mardi par l'Insee, la crise sanitaire du Covid-19 a engendré une mortalité plus marquée que l'année précédente en France. Cette tendance se retrouve également en Provence Alpes Côte d'Azur. Cette première estimation de l'Insee est un bilan provisoire et décompte les décès, toutes causes confondues.

Il apparaît cependant nettement que les décès en France en 2020 ont été marqués par l'épidémie de Covid-19 selon l'Insee. Voici cinq choses à savoir sur la hausse de la mortalité en Paca en cette année d'épidémie. 

4073 décès supplémentaires, toutes causes confondues, ont été enregistrés en Paca, en 2020, année marquée par l'épidémie du Covid-19. La hausse de mortalité régionale est de 8% par rapport à 2019, selon la première estimation de l'Insee. C'est un point de moins que la moyenne nationale (53.900 décès de plus qu'en 2019). 

A noter que dans son dernier bilan de l'année, au 31 décembre 2020, l'ARS Paca avait comptabilisé 3.553 décès liés au coronavirus dans la région depuis le 2 mars.

© Insee

La hausse des décès la plus élevée a été enregistrée en novembre (+33 % par rapport à novembre 2019), selon l'Insee. +31 % en octobre et +29 % en décembre, contre +8 % en mars et +11% en avril.

© Insee

"Alors qu'en mars-avril 2020, lors de la première vague épidémique, la hausse des décès avait été moins marquée en Paca qu'au niveau national, c'est l'inverse entre octobre et décembre", souligne l'institut.

L'insee note d'importantes disparités dans la région. Les Hautes-Alpes (+14 %) et les Bouches-du-Rhône (+13 %) sont les départements de Paca les plus touchés par la hausse de la mortalité en 2020, selon le rapport.  

C'est dans le Var (+3 %) qu'elle est la plus faible.

La hausse des décès en 2020 se concentre sur les personnes de plus de 65 ans : + 10 % chez les 75-84 ans, et 10,3 % chez les plus de 85 ans. 

© Insee

A l'inverse, l'Insee constate que la mortalité diminue chez les plus jeunes par rapport à 2019 (+8,4 % chez les 0-24 ans). Cette diminution fait écho à la baisse de la mortalité enregistrée sur les routes en 2020 à cause des restrictions de déplacements, selon le bilan provisoire l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), qui note notamment une très forte baisse des tués en deux-roues.

2550 personnes ont péri sur les routes de France en 2020, un chiffre record dans l'histoire de la sécurité routière.

Les données provisoires de l'Insee sur le début de l'année 2021 montre que la hausse de la mortalité se poursuit dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. 1375 décès ont été comptabilisés, toutes causes confondues, dans la semaine du 11 au 18 janvier contre 1322 la semaine précédente.

Mais cette fois, c'est dans les Alpes-Maritimes que la hausse la plus forte est enregistrée avec 380 décès au cours de cette période."Une mortalité inédite depuis le début de la crise sanitaire", alerte l'Insee.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca économie démographie société covid-19 santé