Covid-19 : les indicateurs en hausse dans la région PACA à 15 jours de Noël

Publié le
Écrit par Gregory Bustori .

Les indicateurs liés au Covid-19 semblent suivre la même croissance qu'en décembre 2021, une période durant laquelle les fêtes de fin d'année avaient été synonymes de grande recrudescence des cas positifs.

La région PACA affiche des chiffres supérieurs à la moyenne nationale pour ce que l'on appelle désormais la "9e vague". En France, ce 8 décembre, 71597 nouveaux cas confirmés ont été recensés dans l'Hexagone, avec une augmentation de 3,4% en 7 jours selon les données publiées par Santé Publique France.

Le taux d'incidence national est de 597,6 nouveaux cas au 5 décembre, bien en dessous des chiffres observés dans les 6 départements de la région PACA.

Selon les derniers chiffres publiés, le département des Hautes-Alpes est celui où le taux d'incidence est le plus faible (612 cas pour 100.000 habitants), les Bouches-du-Rhône comporte le taux le plus élevé (882 cas). C'est aussi dans ce département que le taux de dépistage est le plus élevé.

Le taux d'incidence pour la région PACA est quant à lui de 865.

Des hospitalisations à la marge

La part d'activité des urgences dans la région PACA liée au Covid-19 est de 2,1% sur la totalité des admissions. Un chiffre en augmentation constante, mais lente, depuis le 5 novembre dernier.

La part d'hospitalisations après un passage aux urgences pour suspicion de Covid-19 est de 34,6%, soit un cas sur trois. Il s'agit du nombre de personnes hospitalisées avec un diagnostic de Covid-19 à la suite d’un passage aux urgences pour suspicion de positivité à ce virus.

Au 4 décembre, 118 personnes positives étaient hospitalisées en soins critiques, sur un total de 2085 patients dans ce type de service dans la région. 

Pour la semaine du 28 novembre, ce sont 56 décès qui ont été recensés en PACA.

Plusieurs virus respiratoires

Santé publique France note qu'il est essentiel pour la population d'adhérer "aux gestes barrières" qui doivent être accentués "dans un contexte de circulation de plusieurs virus respiratoires (COVID-19, bronchiolite et grippe)". Il est rappelé que "pour se protéger et protéger les personnes à risque de formes graves de COVID-19, l’application des gestes barrières, dont le port du masque, reste nécessaire et doit être accentuée pour protéger les plus vulnérables. Le suivi des autres mesures préconisées reste également nécessaire : isolement en cas de test positif et/ou en cas de symptôme".

Une 4e dose pour tout le monde ?

Le ministre de la Santé, François Braun, a prévu une conférence de presse ce vendredi 9 décembre. Face à la frilosité de la population à effectuer une quatrième dose, une nouvelle campagne de sensibilisation devrait être mise en place rapidement pour l'exécutif.

En région PACA, au 7 décembre, ce sont 56,2% de la population qui a reçu une primo-vaccination complète et une dose de rappel.

En 2021, les Français appelés à la vigilance pour les fêtes

A titre d'exemple, pour la période de Noël dans les Alpes-Maritimes, le taux d'incidence était de 962,02 cas pour 100.000 habitants, soit une hausse de 21,98% en 7 jours enregistrés au 23 décembre 2021.

Dans le Var, il avait atteint précisément les 906,66 cas pour 100.000 habitants, soit une augmentation de 19,74% en 7 jours, pour la même période.

Le gouvernement n'avait pas dicté de nouvelles contraintes sanitaires fortes, mais avait appelé les Français à la vigilance. Le président de la République, dans un tweet, avait demandé le respect "des gestes barrières, un test préventif pour rassurer, et en cas de symptôme, on s'isole".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité