Covid 19 : les seuils d’alerte maximale dépassés dans cinq des six départements de Paca

Les autorités scrutent les effets à retardement des fêtes de fin d'année sur la circulation du Covid-19. D'ores et déjà, les chiffres montrent une reprise inquiétante des contaminations dans les départements de Paca, désormais tous placés sous couvre-feu avancé à 18h.

© Fred HASLIN/MaxPPP

Le gouvernement a établi qu'une zone atteint le "seuil d'alerte maximale" quand le taux d’incidence dépasse les 250 cas positifs pour 100 000 habitants.  

Le dernier bulletin épidémiologique de l'agence régionale de santé Paca ce mardi son dernier bilan pour la semaine du 4 au 10 janvier montre que le taux d'incidence a passé le seuil d'alerte dans cinq des six départements de la région.

La crainte des autorités d'un rebond de l'épidémie de Covid-19 en lien avec les fêtes de fin de fin d'année semble ainsi se confirmer. Les données consolidées mises à jour par Santé Publique France rendent également compte de cette forte augmentation en début d'année.  

Le contexte des vacances et des fêtes en famille explique sans doute cette poussée significative. Il faut noter que l'on n'avait pas connu une telle situation d'alerte maximale en Paca depuis la mi-octobre, soit six semaines après la rentrée des classes.

Comme le montre cette infographie, les taux d'incidence augmentent nettement par rapport à la semaine précédente.

Seules les Alpes-de-Haute-Provence échappent à la flambée du virus, son taux d'incidence reste stable et sous le seuil de 200.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca économie covid-19 santé société