Covid : la décrue de la 4e vague s'amorce sauf dans le Var et les Bouches-du-Rhône

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés et comme celui en soins critiques a connu une nouvelle baisse dimanche, selon les chiffres publiés par l'agence régionale de santé en Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Sauf dans le Var et les Bouches-du-Rhône.

"Tous les indicateurs de circulation virale sont en baisse au niveau régional, à l'exception du taux de positivité chez les moins de 10 ans, toujours en progression", indique l'agence régionale de la santé (ARS Paca).

Ils sont en augmentation dans les départements alpins ainsi que dans les Bouches-du-Rhône et Var.

Point de surveillance encore, alors qu'a débuté la campagne rappel de vaccination des personnes âgées de 65 ans ou plus, les taux d'incidence restent également élevés chez les plus de 80 ans.

Dans les Bouches-du-Rhône le taux d'incidence est de 503 cas détectés pour 100.000 habitants, bien au-delà du taux national de 148. Dans les départements du Var, il est de 263, jusqu'à 300 dans le Vaucluse. 

Le nombre de patients hospitalisés ainsi qu'en services de soins critiques se stabilise, indique l'ARS Paca. La pression reste forte dans les hôpitaux des Bouches-du-Rhône et particulièrement du Var.

Une tension qui s'explique notamment par le fait que certains de ces établissements hospitaliers  accueillent des patients d'autres départements.  

Sur le front de la vaccination au 29 août, 81 % de la population de 12 ans et plus avait reçu au moins une première injection et 72,5% bénéficié d'un schéma vaccinal complet.

La couverture vaccinale chez les 12-17 ans progresse également selon l'ARS Paca : 49% pour la première injection, 34% pour le schéma complet.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société paca économie covid-19