Cet article date de plus de 5 ans

Sondages: Christian Estrosi et Marion Maréchal-Le Pen au coude-à-coude

Christian Estrosi, candidat Les Républicains aux régionales en Paca, l'emporterait au second tour dimanche, selon trois sondages (OdoxaIFOP et BVA) le créditant de 52% ou 51 % d'intentions de vote contre 48% ou 49% à sa rivale, la frontiste Marion Maréchal-Le Pen.
Mme Maréchal Le Pen est arrivée largement en tête au soir du premier tour avec 40,55% des voix devant Christian Estrosi (26,47%). Le Parti socialiste, arrivé troisième en Paca, a décidé de ne pas maintenir sa liste au second tour pour faire barrage au Front national.

D'après un sondage réalisé par BVA pour Nice-Matin, Christian Estrosi remporterait le second tour de l'élection régionales face à Marion Maréchal-Le Pen (51%-49%). Christian Estrosi profite du report de voix des électeurs de gauche. 65% d'entre eux iront voter pour le maire de Nice.

Selon le sondage Odoxa pour Le Parisien-Aujourd'hui et BFMTV, 57% des électeurs socialistes du premier tour ont l'intention de voter pour Christian Estrosi et 4% pour Marion Maréchal, 39% préférant l'abstention. Parmi les électeurs de gauche hors PS, 34% ont l'intention de voter pour Christian Estrosi, 7% pour le FN. Parmi ceux-ci, 59% répondent qu'ils s'abstiendront. 4% des électeurs du FN du premier tour ont l'intention de voter pour le candidat LR, précise l'étude.

L'enquête a été réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 1.299 personnes inscrites sur les listes électorales de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, interrogées par internet du 6 au 8 décembre.

Un autre sondage, réalisé par l'IFOP donne le même résultat.

Un sondage TNS-Sofres pour Le Figaro et LCI place également Christian Estrosi vainqueur face au FN au second tour. Selon ce sondage publié aussi mercredi soir et réalisé les 7 et 8 décembre, M. Estrosi battrait Mme Maréchal-Le Pen avec 54% des votes contre 46% à son adversaire d'extrême droite.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections les républicains parti socialiste paca économie