Fin du port du masque en extérieur : les indicateurs Covid tous au vert en Paca

Jean Castex annonce la fin de l'obligation générale du port du masque en extérieur dès jeudi et la levée du couvre-feu dimanche. Des assouplissements encouragés par l'amélioration rapide de la situation sanitaire. En Paca, les chiffres de l'épidémie donnent enfin le sourire.

Jean Castex a pris la parole à l'issue du Conseil des ministres ce mercredi pour annoncer deux bonnes nouvelles : la fin du port du masque à l'extérieur et la levée du couvre-feu fixé à 23h à partir de dimanche. Il devait initialement être levé le 30 juin. 

Pour le masque, le Premier ministre a souligné quelques exceptions comme dans les marchés, les files d'attente, les lieux bondés, les stades ou autres regroupements. Le port du masque reste toujours obligatoire dans les lieux clos. 

"Nous vivons un retour à une vie normale", s'est félicité le Premier ministre, déclarant que la situation sanitaire en France s'était améliorée "plus vite que nous l'avions espéré".

"Nous n'avons pas connu un niveau de circulation virale aussi bas depuis le mois d'août dernier, a-t-il ajouté. Cette amélioration concerne l'ensemble du territoire."

Les chiffres du Covid au beau fixe en Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Dans la région Paca, la circulation virale est de plus en plus faible. D'après le point de l'ARS daté du 15 juin, le taux de positivité (pourcentage de cas positifs par rapport au nombre de tests) est compris entre 0.6% dans les Alpes-Maritimes et 1.5% dans les Hautes-Alpes. Pour les Bouches-du-Rhône, le taux atteint un petit 1,4%.

Concernant le taux d'incidence (nombre de nouveaux cas détectés sur sept jours pour 100.000 habitants), il varie de 17 dans les Alpes-de-Haute-Provence à 36 dans les Bouches-du-Rhône. Dans les Alpes-Maritimes, il est passé sous la barre des 20 pour 100.000 habitants.

Au 13 juin, 44% des habitants de la région a reçu au moins une injection, et 27% a reçu les deux. 

"Nous ne devons rien lâcher durant ces prochaines semaines, a déclaré Jean Castex. Fin août, nous devons avoir atteint 40 millions de primo-vaccinés, et 35 millions de vaccinations complètes."

Certains élus ont réagi aux annonces du gouvernement 

Lionnel Luca, le maire LR de Villeneuve Loubet, déplore "un coup de communication de la part de l'Etat avant les élections", il ajoute sur twitter : 

le gouvernement prend des mesures de libération sanitaire comptant sur l’effet du « merci Macron »! Nul ne sera dupe d’autant plus que plus personne n’accepte des contraintes inutiles!

Cet élu, s'est néanmoins toujours opposé fermement au port du masque en extérieur. En septembre 2020, il avait d'ailleurs attaqué un arrêté préfectoral, le qualifiant d' "arbitraire, disproportionnée et discriminatoire", le tribunal administratif de Nice lui avait donné raison. 

A St-Laurent-Du-Var, le maire Joseph Segura (LR), a quant à lui annoncé sur ses réseaux sociaux, "prendre acte des décisions du gouvernement" mais il  déplore que cette levée ne se soit pas "appliquée aux écoliers avec les vagues de chaleur actuelles".

Le député des Alpes-Maritimes, Loïc Dombreval, se réjouit quant à lui de cette décision qu'il estime "cohérente et justifiée." 

Le maire de Nice, Christian Estrosi a lui ajouté : 

en intérieur et extérieur dans certaines conditions, il faudra que le port du masque soit respecté. J’incite néanmoins ceux qui ne seraient pas encore vaccinés à continuer de le porter et à prendre rendez-vous

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité