Hockey sur glace : les Bleues bien lancées dans leur tournoi de qualification olympique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabien Madigou

Premier match et première victoire pour les joueuses de l'équipe de France de hockey sur glace dans ce tournoi de qualification olympique. Les Bleues ont facilement dominé les Coréennes sur le score de 4 buts à 0. Une belle entame avant de rencontrer un adversaire plus coriace samedi, la Slovaquie.

Les hommes éliminés, les dernières chances de voir une équipe de France de hockey sur glace aux prochains Jeux Olympiques de Pékin reposent sur les épaules des féminines. Cette semaine, la Briançonnaise Léa Villiot et ses coéquipières jouent leur qualification face à la Corée, la Slovaquie et la Suède. 

Pour leur premier match du tournoi, les Bleues affrontaient les Sud-Coréennes. Favorites sur le papier, les filles de Grégory Tarlé ont livré un match solide pour l'emporter 4 buts à 0. Une domination dans tous les compartiments du jeu qu'illustre notamment leur performance de 36 tirs cadrés contre seulement 10 pour les Coréennes. Avec cette première victoire, les Tricolores débutent idéalement leur compétition. "On est contente car ce sont des matchs pièges. Là, on a gagné mais on sait que l'on n'a pas fait un super match. C'est toujours difficile contre une équipe plus faible, plus regroupée autour de sa cage" explique Anouck Bouché, qui a passé 8 ans à Briançon (Hautes-Alpes) de 2010 à 2017, jouant même avec l'équipe des moins de 17 ans des Diables Rouges. "On a eu un peu de mal au début à se mettre dedans. Puis au fur et à mesure, on a pris confiance et ça a roulé pour nous. Le principal, c’est la victoire" abonde également sa coéquipière haut-alpine Léa Villiot.

durée de la vidéo: 01 min 30
Gironde : des prélèvements pour mesurer la présence de pesticides près des vignes

A 33 ans, maman d'un petit garçon de 11 ans, Anouck Bouché a décidé de sortir de sa retraite internationale pour aider l'équipe de France féminine à décrocher la première qualification olympique de son Histoire. Si la première marche vers l'Olympe a été gravie assez facilement, c'est maintenant la Slovaquie qui se dresse sur la route des Bleues. La rencontre est prévue le samedi 13 novembre à 12h et sera visible sur France TV Sport. Un adversaire qui s'annonce plus coriace selon Anouck Bouché. "La Slovaquie, ça devrait être un peu plus fort que la Corée. Du coup, ça va être plus difficile dans les combats physiques, dans les duels mais on aura peut-être plus d'occasions franches de marquer"

Le dernier match aura lieu dimanche à 19h face à la Suède, grande favorite du tournoi. Les Scandinaves ont dominé les Françaises 8 buts à 0 en matchs de préparation il y a quelques jours. Un non-match pour Anouck Bouché. "Sur ce match là, tout ce qui pouvait mal tourné a mal tourné pour nous et au contraire, tout a réussi aux Suédoises. Mais on les a rencontrées à trois reprises en août et nous avons réussi à les vaincre lors du deuxième match (1-0). On sait quoi faire pour les battre, on sait qu'il faut que l'on fasse un match quasi parfait mais on peut le faire".