Covid-19 : un premier cas de variant Delta dans les Hautes-Alpes

Un premier cas de variant Delta a été confirmé dans le département des Hautes-Alpes, a indiqué la préfecture, alors qu'une centaine de cas a été déclaré en région Paca selon l'Agence régionale de Santé.

"La personne est actuellement suivie, avec sa famille, par la cellule de contact tracing de la délégation départementale de l’Agence régionale de la santé Paca", précise la préfecture des Hautes-Alpes. "Ce patient et ses cas contacts sont à l’isolement". Il s'agirait d'un jeune homme âgé de 16 ans. 

Au niveau national, l’ensemble des indicateurs épidémiologiques continuent de diminuer. En revanche, c'est bien la détection du variant Delta parmi les cas diagnostiqués qui inquiète. En augmentation,  elle est observée avec "une forte hétérogénéité départementale et régionale", précise la préfecture.

Une centaine de cas a été déclarée en Paca a indiqué mardi 30 juin l'Agence régionale de Santé. Jusqu'alors une cinquantaine de cas a été dépistée dans les Bouches-du-Rhône et dans une moindre mesure dans les Alpes-Maritimes. Le Var serait également concerné par 5 à 10 cas déclarés non confirmés.

Le variant Delta (ou indien) frappe essentiellement des sujets jeunes et non vaccinés. "Dans ce contexte de diffusion croissante, l’accélération de la vaccination reste essentielle pour continuer à contenir l’épidémie", indique la préfecture.

Plus de candidats à la vaccination

Et c'est bien là le problème. Depuis plusieurs semaines, les services en charge de la vaccination ne peuvent que le constater et le déplorer. Il y a bien les doses, mais les bras à vacciner sont de moins en moins nombreux.

En témoigne, la triste expérience menée par le Bataillon des marins-pompiers de Marseille qui sont allés à la rencontre des jeunes sur les plages de Marseille. Deux jours d'opération spéciale avec l'idée de quitter sa serviette quelques minutes pour une première dose de vaccin. Résultat, neuf personnes vaccinées la première journée, trois la suivante.

La montée de ce variant devient dominante dans le monde : après l’Inde, le Royaume-Uni et la Russie, il touche au moins 75 pays dont l’Europe où il progresse vite.

Il est responsable du rebond épidémique au Royaume-Uni et il est sans doute présent dans 10 % des prélèvements en France.

Les Landes, département le plus touché de France par le Covid-19, ont décidé de maintenir les dernières restrictions du confinement jusqu'au 6 juillet inclus.

Dans le Var, la préfecture a décidé de prolonger les dernières mesures jusqu'au 16 juillet. Le port du masque est toujours obligatoire comme sur les marchés et la consommation d'alcool interdite sur la voie publique.  

Dans son dernier bulletin épidémiologique du 24 juin, Santé Publique France pointe une "augmentation importante" du variant indien notamment en Paca.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé covid-19 société