De Montgenèvre au Piémont, la tentation des escapades dans les restaurants italiens

Officiellement il faut un test PCR pour passer la frontière italienne, mais on peut aussi traverser par la montagne, en ski de randonnée ou en raquettes. Une aubaine pour les vacanciers de la station de Montgenèvre qui peuvent profiter des restaurants ouverts dans le Piémont. 

35 minutes en raquettes et au bout de l'effort, la récompense d'un bon plat de spaghetti ou une pizza. Difficile de résister... Ces deux touristes parisiennes en vacances à Montgenèvre entendent bien profiter de la proximité de la frontière italienne pour se faire un petit plaisir culinaire. 

"C'est vrai que pouvoir se faire un petit restaurant et voir de nouvelles personnes, c'est sympathique", explique la jeune femme. Avec les restaurants ouverts dans le Piémont, ils sont nombreux à tenter de jouer aux contrebandiers.  

"C'est un pur bonheur, ce sont des moments de convivialité qui nous manquent et donc je suis très contente d'être là", reconnaît une touriste Française qui ne regrette pas d'avoir pris le risque. 

L'ouverture des restaurants italiens est une aubaine pour les vacanciers de Montgenèvre. Et pour la station des Hautes-Alpes espère atteindre un taux de remplissage de 50 % pendant ces vacances d'hiver.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne nature neige gastronomie économie covid-19 société italie international