Cet article date de plus de 3 ans

Embrun : ils pédalent pour financer leur festival

Sport extrême le jour, concert le soir... la programmation est tentante mais les finances de ce festival des Hautes-Alpes sont dans le rouge. A Embrun, les organisateurs du Outdoormix se mobilisent. Pour récolter de l'argent, ils parcourent des kilométres à vélo.

© outdoormix festival
60 000 € de déficit pour leur dernier festival ? Qu'à cela ne tienne ! Deux directeurs pédalent pour récolter des fonds. Embrun, Briançon, Grenoble, Lyon, Avignon, Marseille, Millau : ils parcourent 1000 kilomètres pour sensibiliser les festivaliers à leur cause. 

Malgré 70 000 visiteurs, l'édiiton 2017 de l'Outdoormix festival a souffert. La pluie a annulé une soirée de concert. Et le second tour des présidentielles à fait de l'ombre au rendez-vous. Mais c'est surtout le plan d'état d'urgence qui met en péril le festival. 24 000 € de dépenses en 2016, 50 000 en 2017, le déficit s'élève à 60 000€.

Commencer l'édition 2018  avec des dettes, c'est difficile. Travailler avec des prestataires qu'on n'a pas pu payer semble délicat. Ils lancent donc un appel aux dons. Une opération enrichie par les vidéos de partenaires sportifs, suspendus au-dessus d'un ravin, de préférence.

Un reportage de Mékioussa Boudjema et Aurélien Casanova :

durée de la vidéo: 01 min 51
Festival recherche fonds
Intervenants reportage : 
Alexandre Besseau - Co-directeur Outdoormix Festival
Germain Gasdon - Co-directeur général Outdoormix Festival
Yann Despert - Président de l'association des commerçants d'Embrun
Marc Audier - 1er adjoint au maire d'Embrun

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival culture sport finances économie