Coronavirus : moins de 6h désormais pour les résultats d'un test Covid dans les Hautes-Alpes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Véronique Bouvier, Fabien Madigou et Jean Poustis

Les tests de dépistage du Covid-19 réalisés au centre hospitalier intercommunal des Alpes du Sud, à Gap, sont désormais analysés dans un laboratoire vétérinaire de la ville des Hautes-Alpes. Désormais, les résultats sont connus dans la journée. Une bonne nouvelle à quelques jours du déconfinement.

Dans le sous-sol des urgences de l'hôpital de Gap (Hautes-Alpes), le patient arrive en voiture, effectue le dépistage du Covid-19 grâce aux personnels soignants de l'établissement puis repart chez lui.



Actuellement, seul les personnels soignants ou les personnes ayant des symptômes du virus, diagnostiqués par le Samu, sont testés. Jusque là rien de très nouveau sous le ciel haut-alpin. 



Positif ou négatif au virus ? Le résultat tombe dans la journée et c'est là, la grande nouveauté. Cinq ou six heures seulement après avoir pratiqué un test en drive, une avancée dans la capitale haut-alpine.



Jusqu'à fin avril, le résultat du dépistage du virus était donné entre 12 heures et 72 heures, le temps de faire les analyses à Marseille, Lyon ou Paris.



Désormais, elles sont faites par le laboratoire départemental vétérinaire de Gap, situé à 100 mètres du centre hospitalier intercommunal des Alpes du Sud.



"C'est une collaboration de proximité, on gagne en efficacité. Maintenant on attend la politique de déconfinement tout en restant opérationnel", indique Yann Le Bras, directeur du centre hospitalier intercommunal des Alpes du Sud.

L'homme remplace l'animal

Seul établissement ayant la compétence pour ce type d'analyse, le laboratoire départemental vétérinaire a adapté son système à l'homme.



"Nous accueillons un nouvel hôte qu'est l'homme. Nous avons dû nous adapter avec une phase de fiabilité des analyses que nous avons fait la semaine précédente", explique Dominique Gauthier, directeur du laboratoire départemental. Au maximun une heure après avoir été réalisé, les tests sont déposés au laboratoire pour analyse. Les équipes de l'établissement ont dû faire évoluer leur organisation.



"Nous avons une équipe qui travaille pendant 8h puis une autre lui succède. Nous devons remplir nos objectifs de tests", déclare Dominique Gauthier.

270 tests par jour

Dans la journée, le laboratoire départemental vétérinaire analyse au maximum 270 tests, contre une soixantaine jusqu'alors.



"On contribue au mouvement national. Cela se surajoute à notre activité normale, mais on y arrivera, car c'est exceptionnel pour notre laboratoire et dans notre vie de technicien", ajoute Dominique Gauthier.



Au quotidien, l'établissement continue ses activités principales à savoir les contrôles de la salubrité des aliments, mais également les diagnostics des prélèvements des animaux.



En tout cas, le laboratoire est "prêt dans l'attente de la période de déconfinement" où il devrait être très sollicité.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité