• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Gap : le déplacement d'Edouard Philippe lors des assises de l'eau estimé à 150 000 euros

Edouard Philippe, le premier ministre / © Vincent Isore / MAXPPP
Edouard Philippe, le premier ministre / © Vincent Isore / MAXPPP

Selon le Canard Enchaîné, le déplacement du Premier ministre, Edouard Philippe, dans la région de Gap, pour assister la semaine dernière, aux Assises de l'eau a coûté la bagatelle de 150 000 euros. Matignon conteste cette estimation.

Par Marc Civallero

Dans son édition de ce mercredi 5 septembre, la Canard Enchaîné révèle que le déplacement du Premier ministre, Edouard Philippe, à Gap dans les Hautes-Alpes le 29 août dernier, s'élèverait à 150 000 euros.

Accompagné de la députée Barbara Pompili et du secrétaire d'Etat de la Transition écologique, Sébastien Lecornu, le Premier ministre était venu assister aux Assises de l'eau. Sur place la visite n'a duré que quelques heures.
 

Un avion et 2 hélicoptères pour transporter toute la délégation vers Gap


L'un des deux cargos militaires qui devait transporter la délégation est tombé en panne, résultat, deux hélicoptères Puma ont dû être affrétés pour les remplacer. Pendant la visite, par crainte du mauvais temps, un cargo militaire a décollé de Paris pour Grenoble. Pour le retour, le Premier ministre et son équipe ont donc pris l'hélicoptère pour aller à Grenoble puis le cargo pour rentrer à Matignon.  Les journalistes, eux, sont remontés dans les deux hélicoptères pour regagner Paris.

Se basant sur les tarifs définis par la Cour des comptes, le journal satirique a estimé la facture à plus de 150 000 euros. De leur côté, les services du Premier ministre ont démenti cette estimation et avancent la somme de 80 000 euros.
 

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus