Gap : premier vol pour Paris

Le premier vol entre Gap et Paris a été réalisé ce matin. Cette liaison aérienne est réservée pour l'instant aux chefs d'entreprises. Elle vise à désenclaver par les airs  le département des Hautes-Alpes.
L'avion Pilatus PC 12 d'une capacité de 8 passagers effectue les liaisons entre Gap et paris.
L'avion Pilatus PC 12 d'une capacité de 8 passagers effectue les liaisons entre Gap et paris.

Le premier vol expérimental entre Gap et Paris a été réalisé ce matin. L’avion a décollé de l'aérodrome Gap-Tallard à 9h pour atterrir à l’aéroport du Bourget à 10h33. Le vol retour décollera du Bourget à 17h pour arriver à Tallard à 18h31.

Tarif aller-retour : 490 euros.

Une liaison voulue par le monde économique et politique

C’est l’Union Pour les Entreprises du département des Hautes-Alpes qui a porté ce projet de liaison aérienne avec la Chambre de commerce et d’industrie 05 et la députée LREM Pascale Boyer. Par le biais d’un sondage envoyé aux entreprises, le syndicat des patrons hauts-alpins a pu déterminer les besoins en matière de déplacement, notamment sur Paris et mesuré la nécessité de désenclaver le département par les airs.
durée de la vidéo: 00 min 38
Gap : premier vol vers Paris


Un retour vers le futur 

Cette liaison Gap-Paris a déjà existé par le passé. Entre 1972 et 1977, cette liaison était même régulière. Elle était assurée à l'époque par la société de transport aérien Air Alpes.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports aériens économie transports