Hautes-Alpes : Un arrêté préfectoral autorise le tir de prélèvement de loup sur le Dévoluy pendant un mois

La préfecture des Hautes-alpes autorise le tir de prélèvement pendant un mois dans le massif du Dévoluy / © BELPRESS/MAXPPP
La préfecture des Hautes-alpes autorise le tir de prélèvement pendant un mois dans le massif du Dévoluy / © BELPRESS/MAXPPP

Cet arrêté entrera en vigueur ce jeudi 27 septembre pour une durée d'un mois, et autorisera le prélèvement de 2 loups à l'occasion d'opérations d'affût ou de battues
conduites par les lieutenants de louveterie sous le contrôle de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. 

Par Sidonie Canetto

Les attaques de loups avaient fortement diminué ces derniers mois, la préfecture avance le chiffre de - 30% d'attaques jusqu' au début de ce mois de septembre.
Mais au 26 septembre 2018,  le constat est sans appel, il y a eu 239 attaques faisant  808 victimes notamment dans le Dévoluy. 
Pour traiter ce problème, l’État s'est mobilisé et a activé toutes les mesures prévues dans le plan loup afin de tenter de réduire la pression de prédation.

La préfecture des Hautes-Alpes a publié un arrêté préfectoral qui entrera en vigueur dès ce jeudi pour une durée d'un mois et autorisera le prélèvement de deux loups.

7 loups déjà prélevés

34 tirs de défense renforcée ont déjà été octroyés, permettant l'intervention simultanée de 10 chasseurs sous la coordination d'un lieutenant de louveterie. Ils s'ajoutent aux 393 tirs de défense simple en vigueur dans le département. Sept loups ont déjà été prélevés à ce jour. Avec l'arrêté, il y en aurai deux supplémentaires de prévu.

 


 

Sur le même sujet

Opération Ghost Med Ile de Jarre

Les + Lus