Hautes-Alpes: Marianna Briançon est Miss France Agricole 2022 "On peut être féminine et paysanne"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annie Vergnenegre
Marianna Briançon a été élue Miss France Agricole 2022.
Marianna Briançon a été élue Miss France Agricole 2022. © DR

Parée de son écharpe de Miss France, la jeune éleveuse d'ovins de Veynes ira au prochain salon de l'Agriculture à Paris représenter son métier. Cette couronne, c'est pour elle l'occasion de revaloriser l'image d'une profession victime de nombreux clichés.

Pour être sacrée Miss France Agricole 2022, elle n'a pas eu à défiler en maillot et robe de soirée comme Diane Leyre, couronnée devant des millions de télespectateurs ce même 11 décembre.

L'élection est plus confidentielle que celle de Miss France. Marianna Briançon a été désignée par les internautes sur les réseaux sociaux.

La belle rousse haut-alpine n'en est pas moins fière d'avoir remporté ce concours "amical" qui met à l'honneur les viticultrices, éleveuses, céréalières, maraîchères... depuis 2014 et rappelle au passage qu'un tiers des agriculteurs sont des agricultrices.

La sélection s'est faite sur Facebook. "J'ai posté un montage de plusieurs photos avec une petite présentation", raconte la jeune éleveuse de Veynes, encore étonnée d'avoir gagné.

Sa candidature a été l'une des 30 à remporter le plus de "like". Un jury composé d'ex-Miss et de professionnels a départagé les finalistes. 

"Ce qui me fait le plus plaisir, c'est de représenter les Hautes-Alpes et de mettre en lumière notre métier", explique Marianna. 

Aussi à l'aise en petite robe qu'en combi de travail, derrière un ordi ou une fourche à la main, l'agricultrice de 26 ans veut combattre les clichés qui collent à sa profession. 

Un métier de passion et de sacrifices

"Tous les paysans sont pas des vieux rustres, qui parlent à moitié français, souvent sales et pas cultivés... le fait d'être une femme, aussi c'est important". 

"On peut être une femme, être féminine et paysanne, tout ça en même temps".

Les grands-parents de Marianna étaient bergers. Son père élève des brebis Merinos d'Arles, pour la laine et la viande.

Pourtant, la jeune femme ne se voyait pas reprendre la ferme familiale. 

"Quand j'étais petite, je ne le voulais surtout pas, confie-t-elle, parce que je sais les contraintes que c'est". 

"On ne partait pas en vacances, parce qu'avec les bêtes c'est difficile de partir plus de deux ou trois jours", se souvient-elle.

'"Et c'est tous les jours, il n'y a pas de jours fériés et de week-ends. C'est un métier où ça ne roule pas toujours comme on voudrait et on n'est pas toujours financièrement à l'aise", souligne-t-elle encore.  

Adolescente, Marianna cherche sa voie. Elle fait un bac sanitaire et social. Elle part ensuite pour Lyon décrocher un DUT en communication.

"Mais je n'y trouvais pas de sens", explique-t-elle, et en plus, la ville ça ne me convenait pas du tout". Elle a le mal du pays. 

"Je suis rentrée dans nos montagnes et j'ai eu la chance de trouver un poste en CDI comme médiatrice numérique, j'accompagnais les personnes dans leurs démarches administratives dématérialisées et je faisais un peu le travail d'une assistante sociale". 

Si elle trouve enfin du sens à ce qu'elle fait, il lui manque toujours quelque chose et Marianna ne supporte pas de rester enfermée dans un bureau.

La révélation vient quand son père lui demande un jour de s'occuper de ses bêtes et de sa ferme une semaine pour pouvoir partir en vacances. 

"Je me suis rendue compte que c'était ça que je voulais faire". Les brebis, le travail de la terre, les montagnes, c'est son ADN.

"C'est presque thérapeutique pour moi", reconnaît-elle. 

Quand je ne suis pas bien, j'enfile une combinaison et je m'assoie au milieu de mes agneaux, ils me grimpent dessus et je me dis, voilà la vie c'est ça.

Marianne Briançon, Miss France 2022

Marianna prépare actuellement un brevet professionnel responsable d'entreprise agricole (BPREA) au centre de formations pour adultes du monde agricole à Gap. Elle passe tous ses week-ends et ses vacances à travailler à la ferme.

Un projet de développement en famille

Diplômée en juin, elle veut s'installer en GAEC avec son père et son troupeau de 200 brebis mères. 

Avec l'objectif de développer l'activité en proposant de la vente directe à la ferme pour générer de meilleurs revenus.  

"Ça demande plus de temps, ça demande des compétences  au niveau de la commercialisation, quand on vend à la coop, un camion vient chercher les agneaux et après on s'en occupe plus".

"Quand on vend nous-mêmes, il faut les amener à l'abattoir, aller les faire découper, contacter les clients, prendre les commandes et aller les livrer". Ce que son père ne peut pas faire en étant seul sur l'exploitation.

Marianna Briançon voit désormais son avenir professionnel tout tracé. Pour elle, l'année 2022 s'annonce bien remplie. 

Ceinte de son écharpe, Miss Agricole participera à diverses manifestations pour porter une image attractive de son métier et du monde agricole. La jeune Haute-Alpine sera l'une des invitées vedettes du prochain Salon International de l'Agriculture à Paris, fin février.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.