Hautes-Alpes : sa photo stupéfiante de la lune sélectionnée par la Nasa

Le 15 février dernier, le photographe Jean-François Gely a eu l'idée de pointer son télescope sur la Lune depuis l'observatoire de Saint-Véran dans les Hautes-Alpes. Sa photo a été élue image du jour par la Nasa.

Cette photo est en fait un peu le fruit du hasard. Jean-François Gely est médiateur scientifique à l'observatoire de Saint-Véran.

Cette nuit du 15 février dernier, l'animateur accueille un groupe pour lui faire découvrir le ciel étoilé avec le télescope de l'observatoire le plus haut d'Europe.  

"La Lune dans mes mains"

"En pointant le télescope sur la Lune, je vois un faisceau lumineux qui passait à travers l'oculaire et je décide de mettre la main... et c'est là que je vois la Lune qui apparaît sur ma main par projection comme un vidéoprojecteur", explique Jean-François Gely. 

Le photographe pense immédiatement à immortaliser cette vision irréelle de la Lune. "Je me suis dit, ça peut être cool d'essayer de faire une photo, du coup je sors une planche en bois, et voilà...". 

Le résultat est stupéfiant. Comme si Jean-François tenait la Lune dans ses mains. 

 

Avec le télescope de 62 cm de diamètre, l'effet grossissant révèle de façon magistrale la face de la Lune dans ses moindres détails, avec ses mers et ses cratères. 

Cette nuit de pleine Lune, les conditions étaient optimales. "C'était le bon moment pour faire ça. On avait un ciel bien dégagé et la lune était très haute dans le ciel ce qui permettait une projection quasiment sur le sol, donc c'était plus simple pour tout mettre en place", explique encore Jean-François Gely, en été la Lune est plus basse, ce serait moins facile à réaliser". 

Jean-François connaissait ce procédé, mais c'est la première fois qu'il l'utilise en nocturne avec la Lune.

"C'est quelque chose qui se fait assez régulièrement avec le soleil. Quand on fait une observation du soleil avec un télescope ou une lunette et qu'on n'a pas de protection, on fait une projection sur une planche. C'est très bien pour les enfants".

Il a fallu toute l'expérience du photographe professionnel pour capter la magie de l'instant.

"Il y a toute la mise en place : mettre l'appareil photo, faire la mise au point, mettre le retardateur, faire les bons réglages pour que ce soit à peu près net et qu'on puisse voir la Lune, soutenir la planche pour avoir une exposition à peu près correcte". 

Le graal de l'astrophotographie

Jean-François Gely a tout de suite su qu'il tenait là un cliché rare. Il a envoyé la photo intitulée "The Moon in my hands" à l'Astronomy Picture of The Day (APOD), un site hébergé par la NASA qui sélectionne chaque jour une image de notre univers fascinant.

L'APOD reçoit des centaines de photos par jour. Pour Jean-François Gely, avoir été sélectionné, est une immense fierté. 

"Dans le monde de l'astrophotographie, quand on a une photo qui est retenue pour l'image du jour, c'est le Graal, affirme-t-il, il n'y a pas mieux au niveau international".

Sa projection de la Lune a été retenue pour son caractère pédagogique. "Ils ont certainement vu l'intérêt auprès du grand public, de pouvoir faire de l'observatoire sans forcément mettre l'œil à l'oculaire". 

Poussé par sa passion de l'astronomie et de la photographie, Jean-François Gely a quitté son Rambouillet natal afin de s'installer dans le Queyras il y a un an et demi. 

"Je fais des animations été comme hiver à l'Observatoire de Saint-Véran et comme je faisais déjà de la photo, je me suis spécialisé dans les paysages nocturnes". 

En toute saison, à pied ou à ski de randonnée, Jean-François Gely photographie les montagnes alpines sous les étoiles. Il partage ses aventures photographiques sur les réseaux sociaux sous le nom de JeffGraphy.