• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Hautes-Alpes : la suppression du tarif réduit sur le gasoil non routier provoque l’inquiétude dans les stations de ski

En 2019 le coût de fonctionnement de cette dameuse va augmenter / © France 3 Provence/Alpes : Fabien Madigou
En 2019 le coût de fonctionnement de cette dameuse va augmenter / © France 3 Provence/Alpes : Fabien Madigou

L'article 19 du projet de loi de finances 2019 prévoit la suppression du tarif réduit de la Taxe Intérieure de Consommation sur le gasoil non routier. Un gasoil qui alimente notamment les engins de chantier dans le bâtiment mais aussi les dameuses dans les stations de ski. 

 

Par Marc Civallero

Dans les hautes-Alpes, les stations de ski tirent la sonnette d'alarme.  La suppression en 2019 du tarif réduit sur le GNR, le gasoil non-routier pourrait mettre en danger l'avenir d'un secteur économiquement fragile.

En effet , l'article 19 du projet de loi de finances 2019 prévoit la suppression du tarif réduit de la Taxe Intérieure de consommation sur le gasoil non routier.

A Risoul , tous les responsables se sont mis autour de la table pour tenter de faire des économies, Pour 2019 la suppression de cette niche fiscale va engendrer 100 000 euros de coût supplémentaire.

Reportage Lucie Robert et Fabien Madigou
 
La suppression du tarif réduit sur le GNR provoque l'inquiètude des stations de ski
Interviews : Jean Bermond Chauffeur de dameuse, Marc Hutter Directeur du domaine skiable et Christian André directeur de l'Office de Tourisme de Risoul

Sur le même sujet

La suppression du tarif réduit sur le GNR provoque l'inquiètude des stations de ski

Les + Lus