Dans le Queyras, la randonnée nordique rend accessible le hors-piste.

C'est une discipline qui séduit de plus en plus. Moins physique que le ski de randonnée mais répondant au même principe de "marche glissée", la randonnée nordique permet de sortir des sentiers battus sans être pour autant skieur aguerri. Exemple dans le massif du Queyras. 
La randonnée nordique, une pratique accessible et conviviale.
La randonnée nordique, une pratique accessible et conviviale. © @France 3 Provence-Alpes.
Ce matin-là, ils ont chaussé leurs skis de fond et sont partis à l'assaut de la montagne.

Paysages immaculés,  loin de tout village-station... pour s'offrir ce cadre enchanteur, plus besoin d'être un skieur hors-pair. Venue de pays scandinaves, la randonnée nordique permet en effet un hors-piste tout en douceur.

Comme en ski de randonnée, l'ascension se fait grâce à des peaux spéciales glissées sous le ski. Moins physique, la pratique se veut de fait plus accessible.

Dans le massif du Queyras, des moniteurs proposent des sorties de ce type et les adeptes sont nombreux à se laisser tenter.

On se retrouve au milieu de la nature et c'est ce qu'on est venu chercher.


Mais attention, qui dit hors-piste dit risque d'avalanche. C'est pour cette raison que les équipements de sécurité sont les mêmes qu'en ski de randonnée. On ne part pas sans un matériel adapté à commencer par son DVA : son détecteur de victime d'avalanche.

Le reportage de Philippe Fabrègues et Aurélien Casanova :
Queyras : initiation à la randonnée nordique.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport vacances sorties et loisirs