Sénatoriales 2020 : les forces en présence dans les Hautes-Alpes

Dans les Hautes-Alpes, quatre listes sont en lice pour les élections sénatoriales du 27 septembre. Les 446 "grands électeurs" ont un seul siège à pourvoir. La sénatrice sortante LR brigue un deuxième mandat.

© Alexis Sciard/MaxPPP
La droite détient le fauteuil de sénateur dans les Hautes-Alpes depuis 1989.

La sénatrice sortante LR Patricia Morhet-Richaud, qui a pris la succession de Jean-Yves Dusserre (UMP) décédé trois mois après son élection, mise sur la prime au sortant pour être reconduite à la Chambre haute.Opposant de poids, Jean-Michel Arnaud, maire centriste de Tallard depuis 18 ans et président des maires des Hautes-Alpes, espère rallier le plus grand nombre de "grands électeurs" à sa candidature en binôme avec la maire de Baratier, Christine Maximin.

L'écologiste Isabelle David, conseillère municipale d’opposition à Gap veut “poursuivre la dynamique enclenchée lors des dernières élections municipales au niveau national".

Elle se présente avec Bernard Leterrier, ex-maire de Guillestre battu aux dernières municipales par sa première adjointe. Ce dernier s'était déjà présenté sans succès en 2014.Le binôme EELV a annoncé sa candidature sans concertation, prenant de court ses potentiels alliés de gauche. La fédération du PS 05, qui n'a pas apprécié ne lui apporte pas son soutien. Critique lui aussi, le Parti communiste des Hautes-Alpes a finalement choisi d'appeler quand même à voter pour les écologistes. Les "grands électeurs" suivront-ils les consignes des partis ?

Derniers candidats en lice, la conseillère régionale Laurence Leguem et son suppléant Nicolas Faure, représentant du Rassemblement national dans le Briançonnais. 

Listes en présence 

Un seul siège étant à pourvoir dans les Hautes-Alpes comme dans les Alpes-de-Haute-Provence, le scrutin est uninominal majoritaire à deux tours (1er tour le matin, le seond l'après-midi), alors que dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, c'est le scrutin proportionnel qui s'applique. 

Retrouvez le détail des résultats des élections sénatoriales dans les Hautes-Alpes.

Rappel du scrutin de 2014 

En 2014, six listes s'affrontaient dans les Hautes-Alpes. L'UMP Jean-Yves Dusserre avait fait son entrée au Sénat. Il l'avait emporté au second tour avec 70,07 % des suffrages devant Christian Graglia (SOC) 22,14%, Bernard Leterrier (VEC) 6,33 %, et Martine Lelièvre (FN) 1,46 %.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections sénatoriales politique élections