Travail non-stop, froid, pluie, boue... Course contre la montre pour établir un "pont militaire" dans une station de ski

Le département a entrepris des travaux d'urgence pour rétablir l'accès à la station de ski de Risoul dans les Hautes-Alpes.

L'heure tourne pour ouvrir la station. Alors que la station de ski de Risoul dans les Hautes-Alpes est coupée du monde depuis les intempéries de début décembre, d'importants travaux sont en cours pour rétablir la circulation sur la RD 186. Un pont militaire est en train d'être aménagé, annonce le département mercredi 13 décembre. 

La station de ski doit ouvrir le 20 décembre

"C’est un ancien pont militaire, portatif, très facile à monter et démonter", explique Marcel Cannat, vice-Président du Département chargé des routes. D’une longueur de 36 mètres et d’une largeur de voie utilisable de 4,20 mètres, il remplacera pour cet hiver l’absence de la moitié de la chaussée sur la RD 186.

Cette unique route menant à la station de ski de Risoul à 1850 mètres d'altitude où vivent une soixantaine de personnes a été emportée par un glissement de terrain. Le nouvel ouvrage sera utilisé à la descente par les automobilistes.

Des conditions de travail extrêmes

Froid, pluie, boue, les conditions de travail sont extrêmes pour l'entreprise qui réalise les travaux. Elle s'affaire non-stop, jour, nuit, soirs et week-ends. Ses travaux "d'urgence" sont entrepris pour un budget de 250.000 euros financé par le Conseil départemental.  

"L'accès à la station sera rétabli au plus tard le 20 décembre", avait promis le vice-président du Conseil général des Hautes Alpes en charge des routes, Marcel Cannat, devant une salle bondée lors de la réunion publique du 7 décembre. À une semaine de la date butoir, l'objectif reste le même.