Une skieuse handicapée chute d'un télésiège, son pronostic vital engagé

La femme de 71 ans handicapée est tombée à deux reprises ce week-end d'un télésiège de la station d'Orcières (Hautes-Alpes). Prise par la suite de maux de tête, elle a été hospitalisée et plongée dans un coma artificiel.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Gap, après qu'une skieuse handicapée a été plongée dans un coma artificiel suite à de violents maux de tête, ce week-end alors qu'elle évoluait sur le domaine de la station d'Orcières, dans le Champsaur (Hautes-Alpes). Le pronostic de la femme de 71 ans, originaire des Bouches-du-Rhône, est engagé.

Deux chutes du télésiège

"Nous attendons des nouvelles de la victime et des examens techniques auront également lieu", a indiqué lundi 19 décembre, la procureure de la République de Gap, Marion Lozac'hmeur, à BFMTV.

Les circonstances de la dégradation soudaine de son état restent à éclaircir. Plus tôt, la skieuse, atteinte de sclérose en plaque, a pris un télésiège pour accéder aux pistes avec un fauteuil adapté, accompagnée par deux bénévoles d’une association.

A l'embarquement du télémix Drouvet 2, elle a chuté au sol. Elle a pu être installée sur le siège, mais au débarquement au sommet, elle a fait une deuxième chute. C'est en fin de journée que la septuagénaire a été prise de violents maux de tête. Elle a été prise en charge par le SAMU qui l'a évacué sur l'hôpital de Gap.