La Fondation Abbé Pierre décroche

La Fondation Abbé Pierre vient de fermer sa permanence téléphonique en Provence-Alpes-Côte d'Azur

© Dr

La Fondation Abbé Pierre vient d'annoncé qu'elle fermait à partir de ce jeudi la permanence téléphonique du Droit au logement opposable (Dalo) en Provence-Alpes-Côte d'Azur, refusant désormais de "pallier les défaillances publiques" après trois années de service.

"Depuis 2008, le centre a reçu plus de 6.000 appels qui ont donné lieu à l'inscription de plus de 3.500 personnes à un premier rendez-vous dans l'une des 22 permanences des départements des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse, du Var et des Alpes-Maritimes. Preuve, s'il en fallait, du besoin d'accompagnement des demandeurs", a déclaré la Fondation dans un communiqué.

"Mais ce constat ne justifie en rien que ce travail d'information, d'accueil et d'accompagnement soit assuré exclusivement par la Fondation Abbé Pierre", a-t-elle ajouté. Par cet acte, la Fondation "espère mettre l'ensemble des acteurs publics et notamment l'État et les conseils généraux - pilotes des plans départementaux pour le logement des plus défavorisés - face à leurs responsabilités", a-t-elle conclu.

Elle va s'attacher désormais à "rendre effectif" le droit au logement opposable, mis en place par une loi de 2007, devant les tribunaux pour les ménages reconnus prioritaires et déjà accompagnés dans le cadre du dispositif.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter