Les disparus... disparus

Polémique autour d'un ancien cimetière de prisonniers corses à Embrun aujourd'hui disparu

Une centaine de Corses du village d'Isolaccio ont été enterrés dans un cimetière d'embrun en 1808 mais deux siècles plus tard, le cimetière n'existe plus. C'est désormais un terrain privé.

Les descendants des Corses se disent choqués, ils réclament un droit d'accès et la pose d'une plaque. Samedi 9 juin une cérémonie commémorative en leur honneur a eu lieu au village d'Isolaccio.

Il y a plus de deux siècles 141 corses nationalistes sont envoyés dans les prisons d'Embrun sans procès après avoir attaqué la gendarmerie de leur village. Dans les hautes-alpes, à des centaines de kilomètres de chez eux, ils meurent de maladie. Leurs descendants et les villageois d'Isolaccio souhaiteraient que l'ancien cimetière d'Embrun devienne un lieu de mémoire sauf qu'aujourd'hui ce cimetière n'existe plus, c'est une propriété privée acquise en 1933..