Un collectionneur dépressif "rend les armes"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Muriel Gensse avec O.C. de l'Afp

A Marseille, un collectionneur d'armes a ouvert le feu vendredi soir sans faire de blesser avant de se rendre.

Dépressif, ce brocanteur collectionneur d'armes qui en possédait une 40e, a ouvert le feu lors d'une réunion de famille sans blesser personnes avant de se rendre au GIPN dans la nuit de vendredi à samedi.

L'homme âgé d'une cinquantaine d'années et sous le coup de problèmes conjugaux, avait beaucoup bu avant de tirer trois coups de feu vers 23H00 vendredi.

Interpellé environ deux heures plus tard, il a été placé en dégrisement au commissariat puis en garde à vue à la Sûreté départementale pendant que des perquisitions étaient menées samedi à son domicile du 12e arrondissement de la ville, avec l'aide des démineurs.

Au total, une quarantaine d'armes de tout type, allant des reliques de la Seconde guerre mondiale à la Kalachnikov et aux pistolets automatiques récents, ont été découvertes dans des caches. Le forcené devrait être déféré lundi au parquet.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité