INFOGRAPHIES. Covid 19 : circulation du virus, lits en réanimation... ce que l'on sait de l'épidémie en Paca

Les premiers cas du variant anglais ont été détectés en Paca alors que le virus du Covid-19 circule toujours activement dans la région. France 3 vous propose de suivre la situation épidémiologique régionale grâce à ses indicateurs réactualisés.

Tente mobile de tests PCR à Marseille.
Tente mobile de tests PCR à Marseille. © SPEICH Frédéric/MaxPPP

A la crainte d’un rebond possible de la Covid-19 lié au 31 décembre, s’ajoute désormais la menace d’une propagation rapide de la nouvelle souche venue du Royaume-Uni. Huit cas ont été détectés à Marseille et un dans les Hautes-Alpes.

Les autorités sanitaires craignent l'arrivée d'une troisième vague hors du contrôle alors que la campagne de vaccination n'a pas encore atteint son rythme de croisière.

Pour visualiser la situation épidémiologique en Paca, France 3 vous propose de suivre son évolution sur la base des indicateurs retenus par le gouvernement pour gérer la crise sanitaire :

Il correspond au nombre de cas positifs au Covid-19 détectés sur une semaine, ramené à 100.000 habitants. Au-delà de 50 personnes infectées pour 100.000 habitants, le seuil d'alerte est atteint. Le seuil de 200 a été retenu par le gouvernement pour le couvre-feu avancé à 18h imposé dans les six départements de Paca.

Il correspond au nombre de personnes testées positives sur une semaine par rapport au nombre de tests réalisés. Il est calculé, à l'échelle départementale, de la manière suivante : (100*nombre de tests positifs)/nombre de tests réalisés.

Le facteur de reproduction effective, ou R, représente le nombre moyen de personnes qu'un malade contamine. Un R à 2,2, par exemple, signifie que 10 malades vont infecter en moyenne 22 personnes. A noter que Santé Publique France calcule de son côté trois R effectifs selon les données liées aux tests PCR positifs, celui lié aux passages aux urgences et enfin celui lié au nombre d’hospitalisations. Santé Publique France rappelle que "les valeurs de R ne doivent pas être interprétées de façon isolée".

Cet indicateur fait état du nombre de personnes décédées porteuses de la maladie à l'hôpital depuis le débit de l'épidémie.

C'est la part des lits occupés des patients touchés par le coronavirus. Cet indicateur permet d'évaluer le niveau de tension des services de réanimation des hôpitaux par rapport à leur capacité initiale.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société paca