Isabeau Courdurier: une gardannaise en roue libre

Isabeau Courdurier a deux titres de vice-championne du monde d'enduro VTT. / © Laurent Esnault
Isabeau Courdurier a deux titres de vice-championne du monde d'enduro VTT. / © Laurent Esnault

L'enduro VTT est un sport dans lequel deux françaises excellent: la varoise Cécile Ravanel et la gardannaise Isabeau Courdurier, vice championne du monde en titre. Elle est en pleine préparation, à moins d'une semaine de la 3e épreuve du Championnat du monde 2018, à Olargues dans l'Hérault. 

Par Marie Bail

Isabeau Courdurier s'est déjà qualifiée deux fois deuxième aux championnat du monde 2018: l'une en Chili et l'autre en Colombie. La prochaine manche se passera en France plus précisément à Olargues dans l'Hérault le 12 mai prochain. Au cœur du Parc régional du Haut-Languedoc, cette vaste entité montagneuse très escarpée est  LE terrain rêvé pour cette compétition. 

Depuis toute petite, Isabeau Courdurier, âgée de 24 ans, pratique le vélo tout terrain. Mais ce n'est que depuis cinq ans que sa passion s'est révélée pour l'enduro VTT. Une discipline dans laquelle les coureurs doivent descendre la piste le plus vite possible.

"Il faut être très fort en descente car les courses sont chronométrées. Sur un week-end il y a en principe entre huit et dix descentes. Et c'est le cumul de ces temps qui va déterminer notre classement", explique Isabeau.


Le rêve d'Isabeau? Outre le titre de numéro 1 mondial, c'est de faire connaître davantage la discipline.



L'enduro est une discipline qui demande une excellente technique pour aller vite en descente, mais également une bonne condition physique pour les relances et les sections de montée.

Un reportage de Robert Papin, Laurent Esnault et Jean-Philippe Malet





Cette année, Isabeau espère détrôner sa grande rivale varoise, Cécile Ravanel originaire de Fréjus dans le Var. 



Une vidéo, en anglais, du phénomène de Gardanne

 

Sur le même sujet

Les + Lus