Jeux paralympiques 2021 : les résultats des Provençaux et des Azuréens au 4e jour de compétition

Quatre jours que les Jeux paralympiques ont débuté à Tokyo et les athlètes originaires de la région Paca continuent d'engranger des médailles pour la France. À noter, le bronze pour Thu Kamkasomphou en tennis de table et pour le binôme Céline Bousrez-Annouck Curzillat au para-triathlon.

Au quatrième jour des Jeux paralympiques de Tokyo, les athlètes azuréens et provençaux ont déjà ramené deux médailles pour la délégation française, et sont encore en lice pour deux médailles supplémentaires. 

La première récompense a été arrachée durant la nuit par Annouck Curzillat et sa guide originaire de Grasse Céline Bousrez au para-triathlon avec une course réalisée en 1h11'45. 

Licenciée au club du pays grassois, Céline Bousrez accompagne Annouck Curzillat étant aveugle de naissance. Ce résultat est d'autant plus impressionnant qu'il s'agit de leur première participation à des Jeux paralympiques. 

Et au tennis de table !

Dans la foulée, l’expérimentée Thu Kamkasomphou, 52 ans, a signé son sixième podium individuel en bronze au tennis de table handisport. Il s'agit de la 6e participation aux JO de cette athlète, licenciée a l’Olympic Hyères Toulon Provence Méditerranée.

Elle avait commencé son aventure paralympique en 2000 par un titre remporté à Sydney. Atteinte d'une maladie auto-immune, elle est depuis passée de la classe 9 à la classe 8, à cause d'un handicap s'aggravant sur l'un des deux membres inférieurs. 

A Tokyo, elle a perdu sa demi-finale face à une joueuse chinoise et décroche donc le bronze, sachant qu'il n’y a pas de match entre les perdants de demi-finale. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par KAMKASOMPHOU THU (@kamkasomphouthu)

À venir

En para-aviron, la rameuse du Marseille Rowing Club Nathalie Benoit a remporté aisément ce samedi 28 août course de repêchage en 10'56''23, terminant première. Une prestation parfaite qui lui permet de rallier la finale en catégorie PR1.

La course aux médailles de l'Aixoise aura lieu ce dimanche à 3h50 du matin. 

Lundi prochain 30 août à 9h, Fabien Lamirault du Marseille Provence tennis de table handisport défendra lui-aussi son titre olympique (revoir sa médaille à Rio en 2016). Le pongiste français, l'un des meilleurs de sa discipline, a écarté le Coréen Soo Yong Cha (11-7, 11-4, 10-12, 11-8) et espère désormais obtenir l'or.

Déception toutefois pour Nathan Petit, licencié au Judo 83 de La Valette du Var pour ses premiers Jeux. Il a tenté samedi de remporter le bronze en para-judo catégorie -81 kg, mais a échoué de peu au pied du podium.

Après une belle entrée en matière par un "ippon" sur son adversaire Galymzhan Smagululy, le Français s'est incliné en quart de finale face au numéro 1 mondial, Jung Min Kor Lee.

Il ne s'est pas laissé abattre et a tout donné aux repêchages face au Britannique Powell, mais n'a finalement obtenu que la 4e place de la compétition. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport paca économie tennis de table handicap société handisport