Cet article date de plus de 3 ans

Journée mondiale de l’océan : comment les déchets plastiques asphyxient la mer Méditerranée

La Méditerranée est la mer la plus polluée du monde. La Grande Bleue menace de se transformer en "mer de plastique" selon WWF qui dresse un constat alarmant à l'occasion de la Journée mondiale de l’océan.
Sac plastique en Méditerranée
Sac plastique en Méditerranée © Florian Launette/DECOUVRE TA NATURE/MAXPPP
L'association WWF dresse un constat alarmant : la Grande Bleue concentre un niveau record de "micro-plastiques", ces miettes de moins de 5 millimètres, qui empoisonnent toute la chaîne alimentaire jusqu'à menacer la santé humaine.

4 fois plus polluée


Les plastiques asphyxient la mer Méditerranée comme aucune autre mer au monde. La concentration de plastique y est quatre fois plus élevée que dans "l'île de plastique" du Pacifique Nord. Le plastique représente aujourd'hui 95 % des déchets sur les plages et en surface de la Méditerranée.
"Alors qu’elle représente seulement 1% des eaux marines à l’échelle du globe, la Méditerranée compte en revanche 7% de tous les microplastiques (fragments de moins de 5mm), qui ont atteint des niveaux record de concentration: 1,25 million de fragments par km², soit près de quatre fois plus que dans “l’île de plastique” du Pacifique Nord" détaille l'ONG.

Poubelle de l'Europe


La pollution est un long fleuve tranquille. Chaque année, l'Europe produit 60 millions de tonnes de plastique, ce qui en fait le deuxième plus grand producteur mondial de plastique après la Chine. Près de 500 mille tonnes de macroplastiques et près de 130 mille tonnes de microplastiques finissent dans nos eaux de Méditerranée, rejetées pour la plupart par la Turquie, l’Espagne, l’Italie, l’Egypte et bien sûr la France, à travers leurs principaux fleuves.

En matière de recyclage des plastiques, la France est l'un des plus mauvais élèves en Europe : elle ne recycle aujourd’hui que 22% des plastiques note WWF.

Pollution estivale


La région méditerranéenne concentre chaque année 200 000 touristes. Si ces vacanciers aiment ramener des souvenirs de leur séjour sur nos côtes, ils aiment aussi en laisser. Pour preuve l'augmentation du niveau de la pollution marine chaque été : + 40 %. 

Le rapport de WWF sur la mer Méditerranée en danger

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
méditerranée mer sorties et loisirs environnement société pollution