L'article à lire pour savoir comment faire du sport pendant le confinement

Pour faire face à l'aggravation de situation sanitaire, le gouvernement a pris de nouvelles mesures concernant le sport. Elles sont en vigueur depuis le samedi 3 avril sur l'ensemble du territoire pour quatre semaines. Voici ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas.

Quelles règles s'appliquent au jogging, vélo et autres sports individuels dans l'espace public ?
Quelles règles s'appliquent au jogging, vélo et autres sports individuels dans l'espace public ? © Gilles BADER / MaxPPP

Faire son jogging sur la corniche Kennedy à Marseille ou faire du vélo le long de la promenade des Anglais à Nice, plonger, nager, grimper, quelque que soit votre sport, tout est possible ou presque sous conditions.

Depuis la mise en place du rayon de 10 km et du couvre-feu entre 19h et 6h, la pratique sportive doit s'adapter aux contraintes du reconfinement "partiel", au moins jusqu'au 3 mai.

Les nouvelles dispositions annoncées par le ministère des Sports ne sont pas toujours faciles à comprendre, puisqu'elles varient en fonction des lieux et des publics.

Nous avons essayé de résumer les règles à suivre pour faire du sport selon que vous pratiquez en loisir, en professionnel, ou dans le cadre d'une prise en charge d'un handicap.

Petit ou grand, vous pouvez pratiquer une activité sportive individuelle (jogging, vélo, rando, etc...) en extérieur dans l’espace public (parcs, jardins, forêts, plages, etc.). Les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique.

Le sport en plein air maintenu pour tous en équipements sportifs de plein air (stades et terrain de sports) sauf pour les sports collectifs et les sports de contact.

Attention, il faut respecter une distanciation de deux mètres, rester dans la limite des 10 km autour de chez soi et ne pas déroger au couvre-feu (19h-6h).

Que vous soyez sportifs professionnels, sportifs de haut niveau (SHN) ou en formation universitaire ou professionnelle, vous pouvez continuer à vous entraîner en extérieur comme en intérieur et vous bénéficiez d'une dérogation au couvre-feu et à la limite des 10 km pour accéder aux équipements sportifs (avec attestation dérogatoire).

Les compétitions sportives sont autorisées avec protocole sanitaire renforcé et à huis clos.

Si vous disposez d’une prescription médicale APA et si vous êtes en situation de handicap reconnu par la MDPH vous pouvez pratiquer une activité sportive individuelle en extérieur dans l'espace public, dans un rayon maximal de 10 km autour de leur domicile, en respectant la distanciation physique de 2 m.

Mais vous avez aussi accès à tous les équipements sportifs (plein air comme clos et couverts).

Enfin, vous bénéficiez d'une dérogation au couvre-feu et à la limite des 10 km, sous réserve de pouvoir présenter une attestation de votre situation.

Vous pouvez déroger au couvre-feu, uniquement pour encadrer les sportifs professionnels, sportifs de haut niveau ou personnes en formation professionnelle. Les autres activités doivent s’effectuer dans le respect du couvre-feu.

Enfin, si vous êtes coach privé ou moniteur indépendant, vous pouvez poursuivre votre activité professionnelle à l’extérieur et uniquement dans le respect des horaires de couvre-feu.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : conseils pratiques santé société paca économie