Nice a concédé un quatrième match d'affilée sans victoire samedi en se faisant rejoindre au score par Reims (1-1) et est monté au moins provisoirement à la 5e place du classement, avant les autres matches de la 18e journée de Ligue 1.

Nice a concédé le nul (1-1) sur la pelouse de Reims et a enchaîné un quatrième match sans succès mais est monté provisoirement à la 5e place, samedi lors de la 18e journée de Ligue 1.

Les Aiglons, qui restaient sur deux défaites et un nul sans marquer de but, ont rapidement ouvert le score par Valère Germain mais les Champenois ont égalisé sur penalty par Diego Rigonato à l'entrée du dernier quart d'heure.
Dominateurs en première période, les joueurs de Claude Puel ont contrôlé la rencontre mais ont fini par se faire punir à force de trop reculer et auraient même pu s'incliner.
Malgré cette nouvelle contre-performance, l'OGCN remonte provisoirement à la 5e place avec 26 points.

Après son sixième match nul de la saison, le troisième consécutif à domicile, Reims figure à la 12e place avec 21 points, à trois longueurs du premier relégable, Bastia, où il se rendra samedi prochain.

Muet depuis trois matches, Nice s'est montré cette fois très efficace et a ouvert le score sur sa première occasion.
Côté droit, Hatem Ben Arfa adressait une transversale pour Olivier Boscagli, qui centrait pour Germain. Sous les yeux de son père Bruno, l'attaquant concluait de la tête après avoir buté sur Placide du plat du pied (0-1, 6).
Le huitième but de la saison de l'ancien Monégasque assommait des Champenois déjà en proie au doute après une prestation médiocre face à la lanterne rouge troyenne (1-1) le week-end dernier.
Avec un Ben Arfa précis à la baguette, l'OGCN a monopolisait le ballon mais manquait de présence offensive pour inquiéter le portier rémois.
Les joueurs d'Olivier Guégan, impuissants, se contentaient de jouer long sur David N'gog, qui plaçait une tête à côté (29e) puis écrasait sa frappe (45e).
A la pause, Guégan remplaçait Alexi Peuget par Jordan Siebatcheu pour donner plus de poids à son secteur offensif où N'gog était bien esseulé jusque-là.
Le changement tactique portait rapidement ses fruits puisque les Rémois se mettaient à jouer plus haut et gênaient la relance des Aiglons. Mais ils se montraient trop maladroits pour inquiéter Cardinale.
Nice disposait de plusieurs contres pour se mettre à l'abri, mais c'est finalement Reims qui égalisait sur un penalty de Diego consécutif à une main de Vincent Koziello dans la surface (1-1, 78).
Siebatcheu obtenait même une balle de match pour les Champenois mais sa tête était repoussée sur sa ligne par Le Marchand (83e).
La fin de rencontre était marquée par l'exclusion sévère d'Aïssa Mandi (90+3) et le match s'achevait sur un nul qui n'arrange aucune des deux équipes.