La chasse à la glu ne devrait pas être autorisée selon la justice européenne

L'arrêt rendu par la Cour de justice de l'Union européenne va-t-il sceller le sort de la chasse à la glu ? La justice européenne estime que cette chasse controversée cause un dommage "irrémédiable" à tous les oiseaux capturés. Une affirmation qui reste encore à démontrer selon les chasseurs. 

 La justice européenne a ouvert le 17 mars 2021 la voie à l'interdiction en France de la chasse traditionnelle à la glu, pour l'instant suspendue en France.
La justice européenne a ouvert le 17 mars 2021 la voie à l'interdiction en France de la chasse traditionnelle à la glu, pour l'instant suspendue en France. © Dominique GEST / Fédération Nationale des Chasseurs

"Un Etat membre ne peut pas autoriser une méthode de capture d'oiseaux entraînant des prises accessoires dès lors qu'elles sont susceptibles de causer aux espèces concernées des dommages autres que négligeables", a indiqué mercredi la Cour dans un communiqué.

L'arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne a été salué par la Ligue de la Protection des oiseaux comme "une grande victoire". "Je suis partagé entre le bonheur et l'amertume d'avoir perdu tant de temps pour protéger les oiseaux", a déclaré  le patron de la LPO Allain Bougrain-Dubourg.

Eric Camoin président de l’Association nationale de défense des chasses traditionnelles tempère la joie de la LPO.

"La Cour de justice européenne n'a rien interdit rien, elle s'en remet aux constatations faites en dernier lieu par le Conseil d'État". Il va falloir que le Conseil d'État vienne constater la bonne santé des oiseaux capturés.

La Cour a estimé mercredi qu'"en dépit d'un nettoyage, les oiseaux capturés subissent un dommage irrémédiable, les gluaux étant par nature susceptibles d'endommager le plumage de tous les oiseaux capturés".

L'argument est balayé par les défenseurs de cette chasse traditionnelle. "Comment expliquez-vous que lorsque des agents de l'OFB (Office français de la biodiversité) attrapent des braconniers, les oiseaux attrapés illégalement à la glu sont relâchés ?", interroge Éric Camoin.

"Comment peut-on dire que la pratique de la chasse à la glu cause des dommages irréversibles alors que nos oiseaux nous les gardons pendant des années dans les volières", défend Éric Camoin.

L’Association nationale de défense des chasses traditionnelles assure pouvoir en faire la démonstration. "Nous allons préparer notre dossier et le présenter au Conseil d'état, en les invitant à venir voir la réalité sur le terrain. Le combat continue", a-t-il ajouté.

La chasse à la glu suspendue depuis fin août 2020

Le Conseil d'Etat avait dans un premier temps donné raison aux chasseurs dans cette bataille de la glu. Finalement, fin 2019, il avait demandé à la justice européenne de se prononcer sur la légalité de la chasse à la glu.

Fin août 2020, le président Emmanuel Macron avait annoncé la suspension de cette méthode de chasse en France qui consiste à piéger des oiseaux sur des tiges enduites de colle.

Les petits oiseaux ainsi capturés sont mis en cage et servent, en chantant, à en attirer d'autres pour les chasseurs. La pratique est dénoncée depuis longtemps par les défenseurs de l'environnement.

La France est le dernier pays européen à autoriser la chasse à la glu, seulement dans cinq départements du sud-est (Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chasse sorties et loisirs paca économie justice société