VIDEO. La SPA de Marseille récupère un singe à tête dorée volé, une espèce en voie de disparition

Depuis le 1er septembre, la SPA accueille un locataire pas comme les autres. Ugo, un tamarin-lion à tête dorée âgé de 6 ans, qui avait été enlevé à Paris. Un singe rare en voie de disparition très prisé des trafiquants.

C'est dans la cour d'une école, pas très loin du marché aux puces (15e), que le petit singe a été découvert mercredi 1er septembre. Déambulant seul dans une cour encore vide de tout élève, le petit primate s'est laissé attraper "sans trop de difficultés" par la SPA de Marseille. 

durée de la vidéo: 00 min 47
Enlevé à Paris il y a un an, Ugo a été retrouvé dans une cour d'école à Marseille.

 

Il est en très bon état, juste un peu déshydraté. Il a passé une bonne nuit chez nous et il mange ses fruits."

Xavier Bonnard, SPA Marseille

"Avec l'aide de 30 millions d'amis, on a réussi à retrouver le propriétaire légal. C'est un grand collectionneur parisien, dans sa réserve privée il a environ 80 singes." Une piste remontée grâce à la puce de l'animal, sa détention nécessite des autorisations. Ce petit singe est un mâle de 6 ans répondant au nom d'Ugo.

Marché noir

Il y a un an, ce tamarin-lion à tête dorée a été volé. "Ce sont des singes qui valent très cher sur le marché noir, entre 20.000 et 50.000 euros", explique Xavier Bonnard.

En attendant de pouvoir le rendre à son propriétaire, la SPA de Marseille va garder le petit singe. "Il est trop beau et très sympa, on peut même le caresser." Pour garder au chaud le primate, le local de la SPA est maintenant chauffé à 29°. 

Espèce protégée

Ugo est protégé du commerce illégal : son espèce est en voie de disparition, menacée par la déforestation, les feux et la chasse.

Un programme de reproduction en captivité lancé en 1984 a permis de réintroduire plus de 400 individus. La population est aini passée d'une centaine dans les années 80, à environ 1000 dans les années 2000. Un résultat encourageant, mais pas encore suffisant. 

Ce sauvetage survient  alors que les menaces se multiplient sur le monde animal et leur milieu de vie. Le congrès mondial de la nature de l'UICN se tient à partir de vendredi à Marseille.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature