Lancement de la campagne de débrousaillement dans les Alpes-Maritimes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pierre-Olivier Casabianca
Le débroussaillement est obligatoire. Les contrevenants prennent de sérieux risques si un feu prenait aux abords de leur propriété non traîtée.
Le débroussaillement est obligatoire. Les contrevenants prennent de sérieux risques si un feu prenait aux abords de leur propriété non traîtée. © France 3 Côte d'Azur

Avec le printemps vient le temps du débroussaillage. Une mesure de prévention obligatoire dans les zones exposées à un risque d'incendie. Une campagne de sensibilisation a été lancée le 27 mars par la préfecture des Alpes-Maritimes.

Si vous possédez une maison située à l'intérieur ou à moins de 200 mètres de bois, forêts, ou garrigues vous devez également débroussailler. Le propriétaire doit défricher 50 mètres autour de son habitation. Cette distance peut être portée à 100 mètres dans le cadre d'un Plan de Prévention des Risques Incendies de Forêt.


Pour réaliser un débroussaillement efficace, il faut :
  • enlever la végétation herbacée et ligneuse au niveau du sol ainsi que les arbres et arbustes en sous étage des arbres
  • élaguer les arbres sur la moitié de la hauteur pour les sujets de moins de 4 mètres et sur deux mètres de hauteur pour les sujets de plus de 4 mètres
  • supprimer toute branche située à moins de trois mètres de l’habitation
  • maintenir un écartement de 3 mètres entres les houppiers (possibilité de maintenir des bouquets d’un diamètre maximal de 15 mètres).
durée de la vidéo: 03 min 49
Lancement de la campagne de débroussaillement dans les Alpes-Maritimes ©France 3 Côte d Azur

Ne pas débroussailler expose à des amendes, pouvant aller jusqu'à 30euros par m2 non débroussaillé. En cas d'incendie, la responsabilité du propriétaire négligeant peut être engagée.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.