Ligue 1 - Monaco bat Nantes et revient dans la course à l'Europe

L'AS Monaco a logiquement battu le FC Nantes (1-0), et s'est replacé dans la course au podium, lors de la 14e journée de Ligue 1, hier soir au stade Louis-II.

© AFP / VALERY HACHE
Avec 23 points, Monaco pointe désormais à deux longueurs de Lyon, deuxième, alors que Nantes stagne à la onzième place de L1 (19 points).

La Marseillaise, en hommage aux victimes de Paris

Comme partout en France lors de cette journée, Monaco rendait hommage aux victimes des terribles attentats du vendredi 13 novembre. La Marseillaise était chantée, avant que ne soit diffusé l'hymne de la Principauté. La minute de silence qui s'ensuivit était parfaitement respectée.

Des Nantais offensifs en début de match

Nantes débutait la rencontre avec la volonté d'attaquer.
Équilibré jusqu'à la demi-heure, le match allait ensuite être maîtrisé par Monaco jusqu'à la pause. D'abord, Riou effectuait un arrêt magistral devant Silva, parfaitement décalé par le milieu croate Mario Pasalic . Puis, il bloquait facilement une tentative de la tête du même Silva . En revanche, le portier nantais était battu par la puissante reprise de la tête de Pasalic, qui reprenait parfaitement le centre d'Almamy Touré (1-0, 43). Monaco menait logiquement. 
Pourtant, avant la pause, sur un contre lancé sur une erreur du milieu de terrain monégasque, Nantes s'offrait la possibilité de revenir. Mais Danijel Subasic était très vigilant sur le tir enroulé de Wilfried Moimbe (45).

Dès la reprise, Nantes tentait de refaire son retard. Une première tentative de Yacine Bammou n'était pas cadrée (49), tout comme un bonne tête de l'avant-centre islandais Kolbeinn Sigthorsson .
Monaco continuait toutefois de maîtriser. Très offensif, Fabio Coentrao obligeait Riou à se coucher . Puis Touré, l'autre latéral, s'essayait de loin, de peu au-dessus .
Peu enclins à laisser des espaces, les hommes de Leonardo Jardim se contentaient ainsi de laisser venir leurs adversaires pour contrer, comme par Traoré .
Le match perdait en intensité. Dans les arrêts de jeu, Emiliano Sala voyait bien sa frappe repousser par Subasic . Mais Monaco l'emportait et pour se replacer dans la course à l'Europe.
LES DECLARATIONS
Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco):
"Après la défaite à Bordeaux, on avait besoin de trois points. On se rapproche du podium. Cela donne de la confiance. Notre objectif était de faire un meilleur match que notre adversaire et on l'a fait. On a maîtrisé en deuxième mi-temps. Ce n'est pas facile d'emballer
les matches. Quand on a beaucoup plus de qualité que notre adversaire, on peut le faire. Mais quand on est dans la construction d'une équipe, c'est important de gagner et de contrôler les matches".

Michel Der Zakarian (entraîneur de Nantes):
" Par rapport à ce qu'on avait fait à Nice (lors de la dernière victoire de Nantes à l'extérieur), on a manqué de justesse dans le jeu et la finition. Les absences? On a un effectif. Les mecs doivent jouer et marquer des points. Maintenant, on bascule du mauvais côté, Il faudra rattraper les points perdus."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport as monaco fc nantes