Un loup échappé du parc Alpha aurait été abattu illégalement

L'Office Français de la Biodiversité a annoncé ce vendredi qu'au moins un des animaux de ce parc des Alpes-Maritimes pourrait avoir été abattu sans autorisation. Le parc Alpha avait été détruit par la tempête Alex et 8 loups s'étaient alors échappés dans la nature.
Une louve du Canada du parc Alpha arrivée en 2014.
Une louve du Canada du parc Alpha arrivée en 2014. © Jean-Paul Bierlein / France Télévisions
"Un faisceau de renseignements nous laisse penser qu’au moins un loup a été tué dans la Vésubie" nous a confié Eric Hansen, directeur régional de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) confirmant une information de Nice-Matin. Eric Hansen reste au conditionnel car ces preuves ne constituent pas pour l'instant une certitude. 
Le directeur souhaite communiquer le moins d'informations possible car l'enquête est toujours en cours. Le loup en question est un loup du Canada, noir et imposant.
8 loups s'étaient échappés du Parc Alpha après le passage de la tempête Alex début octobre. 5 loups manquent encore à l'appel ce vendredi et les recherches continuent. 
Un des équipes de l'OFB travaille dans la vallée de la Roya, là où le mâle Alpha de la meute de loups du Canada a été aperçu comme nous l'avions montré dans une vidéo il y a deux semaines : Tempête Alex dans les Alpes-Maritimes : le mâle dominant du parc Alpha aperçu à Tende. Une autre équipe est dans la Vésubie, à la recherche d'une louve près du site du parc Alpha, dévasté par la tempête.

"Mais ces loups, qui ont grandi en captivité, restent des opportunistes : ils ont toujours eu l'habitude qu'on leur donne à manger." nous confiait Éric Hansen. Il ne serait donc pas étonnant qu'ils se rapprochent des habitations pour chercher de la nourriture mais ne sont pas dangereux "à moins que l'on ne cherche à les attraper" explique-t-il.
Des images rares du travail des agents de l'OFB pour récuperer les loups dans notre reportage : 

Les sapeurs-pompiers prennent en charge les loups

"L'Office français de la biodiversité (OFB) s'occupe des recherches et nous prenons les loups en charge une fois qu’ils ont été fléchés avec un fusil hypodermique." explique Véronique Vienet, pompier vétérinaire du SDIS 06.Trois loups de la Vésubie qui appartenaient au parc Alpha ont trouvé refuge dans les Deux-Sèvres, dans un parc spécialisé. Un des loups a été hospitalisé à Nantes suite à la découverte d'une fracture à l'humérus. 
Cette louve va mieux comme le raconte le Sanctuaire des loups sur sa page Facebook.
Un numéro est ouvert au public pour alerter les autorités si vous apercevez un loup : 06 87 26 33 64
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
parc national du mercantour nature parcs et régions naturelles loup animaux intempéries météo chasse agriculture économie