Cet article date de plus de 5 ans

Des places à gagner pour l'expo Chagall aux Carrières de lumières

Les Carrières des Baux-de-Provence ont offert leurs parois de calcaire au rêveur du siècle Marc Chagall, inspiré par la tradition juive d'Europe de l'Est. L'exposition multimédia se poursuivra jusqu'en janvier 2017. Gagnez vos places ici
© ©ADAGP Paris 2016
Lors de la dernière exposition multimédia proposée aux Carrières de Lumières, "Voyages en Méditerrannée", Chagall figurait déjà dans un ensemble consacré à ses pairs, Monet, Renoir, Bonnard ou Dufy au travers de la thématique de la Mer. Gianfranco Iannuzzi, concepteur de ces projets, rêvait de mettre à l'honneur sur les immenses surfaces de projection de la carrière, l'oeuvre prolifique du maître d'origine biélorusse. 

Lorsque j’ai visité le Musée Marc Chagall de Nice, j’ai été impressionné par l’épaisseur de la matière dans les oeuvres picturales exposées. Grâce à la collaboration de la conservatrice du musée, j’ai pu photographier des détails infimes des oeuvres de l’artiste et ainsi faire ressortir sa touche si moderne et presque abstraite dans l’utilisation de la couleur sur la toile.







Le reportage de Xavier Schuffenecker et Jérémie Hessas

En avant-première de l'exposition qui ouvrira ses portes le 4 mars prochain, notre équipe de l'antenne d'Arles, a fait la visite avec Gianfranco Iannuzi, le concepteur du projet.

Chagall, Songes d'une nuit d'été par france3provencealpesPour la première fois, le public pourra s'imprégner des détails infimes de ses toiles, lui permettant ainsi d’approcher au plus près du geste créateur de l'artiste.
Comme lors de chacune de ces performances multimédia, les créateurs - Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi - viennent réveiller en chacun de nous une émotion nouvelle, produite par les vibrations entre l'animation des images, le montage de la musique et leur approche personnelle de l'oeuvre. Mieux qu'une exposition pléthorique sur Marc Chagall, ce nouveau spectacle nous convoque à une immersion méditative en couleur en en mouvement.

En complément des œuvres peintes, le spectacle dévoile collages, mosaïques et vitraux, démontrant ainsi la pluralité des talents de Marc Chagall.
Autour des thèmes comme l’amour, la famille, la musique, les racines… les œuvres d’art prennent vie sur le sol, les parois et les piliers des Carrières de Lumières grâce à un dispositif hors-normes (100 vidéoprojecteurs et 27 enceintes). Le spectateur peut ainsi explorer l’univers artistique de Chagall de manière unique et inédite.

© https://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Chagall
© ©ADAGP Paris 2016
© ©ADAGP Paris 2016
© ©ADAGP Paris 2016
© ©ADAGP Paris 2016
© ©ADAGP Paris 2016
© © ADAGP, Paris, 2016
© © ADAGP, Paris, 2016
© © ADAGP, Paris, 2016
© ©ADAGP Paris 2016

Un homme du XXème siècle

Né en juillet 1887 près de Vitebsk, en Biélorussie, alors intégrée à la Russie tsariste, il est élevé dans la paix et la tendresse de sa mère juive, qui lui a appris à lire et à aimer la Bible et les hommes. Vitebsk restera dans l'imaginaire de Chagall le paradis naïf de l'enfance, et le peintre le représentera dans de nombreuses toiles. Avant de faire les Beaux-Arts de Saint-Petersbourg, Marc Chagall suivra quelques temps les cours de l'école créée par Iouri Pen, auquel il vouera toute sa vie une reconnaissance quasi filiale.

Il vit dans ma mémoire comme mon père




dit-il. Arrivé à Paris en 1910, il y est témoin de mouvements comme le fauvisme ou  cubisme. Il se lie très vite avec les artistes qui font vivre l'esprit de l'époque. L'un d'eux aura sa préférence parce qu'il parle russe, c'est Blaise Cendrars dont on connaît ses Dix-neuf poèmes élastiques, Portrait de Chagall 1919.

Il dort
Il est éveillé
Tout à coup, il peint
Il prend une église et peint avec l'église
Il prend une vache et peint avec une vache
Avec une sardine
Avec des têtes, des mains, des couteaux…



Tout en adoptant Paris comme sa deuxième ville natale, Marc Chagall n’oublie pas ses origines russes et lorsqu’il peint les ponts de la Seine ou la tour Eiffel, on peut reconnaître des éléments de décor inspirés de ses souvenirs d’enfance qui ne le quitteront jamais. Il expose ses travaux pour la première fois en 1914 au Salon des indépendants. Dans le même temps, il se rend à Berlin, où il expose dans la galerie Der Sturm avec Paul Klee et Alfred Kubin. Il a ensuite une exposition personnelle dans cette galerie. C'est un succès


Un concept innovant qui a trouvé son public

Après le succès de l’exposition « Michel-Ange, Léonard de Vinci, Raphaël, les Géants de la Renaissance » qui a accueilli plus de 513 000 spectateurs l'an passé, Culturespaces réaffirme sa confiance au dispositif AMIEX (Art & Music Immersive Experience) qui fait des Carrières de Lumières un lieu d’expérimentation formidable. Des milliers d’images d’œuvres d’art numérisées, diffusées en très haute résolution, via la fibre optique, projetées sur les 5000 m² de parois du site, mises en mouvement au rythme de la musique pour dérouler un scénario plein de poésie. Pour cette nouvelle création, le choix musical a été nourri des conseils du pianiste Mikhaïl Rudy, proche de Marc Chagall. Ainsi, musique et image se répondent et prennent vie ensemble pour une durée de 40 minutes.



Chagall, Songes d'une nuit d'été
Aux Carrières de Lumières du 4 mars au 8 janvier 2017

Le site des Carrières





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
partenariats sorties et loisirs culture peinture art expositions événements