• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Marseille : colère des usagers de la SNCF entre Marseille et Avignon.

Les TGV 'Inoui' entre Marseille et Avignon seront supprimés à partir du 10 décembre prochain. / © Roger Gasc
Les TGV 'Inoui' entre Marseille et Avignon seront supprimés à partir du 10 décembre prochain. / © Roger Gasc

A partir du 10 décembre, la SNCF supprimera les TGV "Inoui" au départ de Marseille avec arrêt à Avignon. Cette liaison sera assurée par des TGV Ouigo pour lesquels les abonnements actuels ne seront plus utilisables. Les usagers ont lancé une pétition et certains syndicats montent au créneau.

Par Eric Ambrosini

Finis les TGV "Inoui", place aux TGV "Ouigo". Ce sont eux qui dès le 10 décembre prochain assureront la ligne au départ de Marseille avec arrêt à Avignon. Cette décision de la SNCF ne fait pas que des heureux.
 

Inquiétude et colère


Les habitants du Vaucluse en majorité étudiants et travailleurs empruntent régulièrement cette ligne.
Un étudiant rencontré en gare d'Avignon confirme :

"J'ai besoin de ces trains quotidiennement" 

Les usagers la jugent pratique notamment le soir pour rejoindre leur domicile à Avignon. Désormais ils sont inquiets car ils craignent que ce changement ne s'accompagne de modifications d'horaires.

"j'ai appris avec stupéfaction que nous n'aurons plus de train entre 17h46 et 20h01"

déclare ce salarié qui travaille à Marseille.

Cette inquiétude a même viré à la colère lorsqu'ils ont appris que leurs abonnements actuels ne seraient plus utilisables.
Pour certains, ces abonnements atteignent près de 500 euros par mois.
Une dame en déplacement professionnel s'insurge :

"avec un tel tarif, on pourrait avoir des trains à notre disposition"


Face à ces questions la SNCF que notre équipe a pourtant sollicité, n'a pas souhaité répondre. Pour sa part, le syndicat CFDT Cheminots Marseille s'est rangé aux côtés des mécontents.
David Cren, leur responsable syndical réclame : 

"nous voulons que les abonnements soient valables sur les Ouigo" 
 

 

Un collectif et une pétition


Les usagers ont décidé de créer un collectif URGVAM (Les Usagés du Rail Grande Vitesse Avignon Marseille) et lancé une pétition en ligne. 



  

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus