Hier soir Monaco a privé Le Mans de la victoire lors du quatrième épisode de la finale du Championnat de France. Les deux équipes se retrouvent à égalité avec deux victoires chacune, la belle aura lieu dimanche soir en Principauté.

78 à 69 pour Monaco. La Roca Team a réussi à tenir en échec l'équipe du Mans, ce mercredi soir. Les Manceaux ont manqué une belle occasion de remporter le titre de champion devant leur public.

L'ASM a fait une belle démonstration collective avec six joueurs entre 8 et 15 points, dont les Français Paul Lacombe, retrouvé après avoir été diminué au début de la série (12 points), et Traoré, adroit à l'intérieur (12 points). L'Américain Aaron Craft a été le meilleur homme du match avec 15 points et une belle activité en défense.

Deux victoires pour chaque équipe, il y aura donc un 5ème match pour les départager. Mais Monaco a eu chaud.

"On était au 36e dessous après la défaite au match 3. Mais on a fait une réunion, on a remis les choses à plat et on s'est dit que ce serait dommage de se faire sortir 3 à 1 après la saison qu'on a faite", a dit l'intérieur Ali Traoré.

Les deux clubs s'étant imposés une fois chacun à l'extérieur et à domicile, il est difficile de dégager un net favori pour le dernier acte. La Roca Team,
avec son effectif plus étoffé, récupère l'avantage du terrain. Mais Le Mans a déjà montré sa valeur dans ces circonstances en gagnant le match 5 à l'extérieur à Strasbourg en demi-finale.



La belle aura lieu en Principauté ce dimanche 24 juin à partir de 18h30. Monaco pourrait remporter, devant son public, son premier titre de champion de France, trois ans après son retour dans l'élite.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité