• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Monaco : le palais princier se chauffe désormais au colza

Le palais princier de Monaco / © MAXPPP
Le palais princier de Monaco / © MAXPPP

 A Monaco, le prince Albert II montre l'exemple. Dans un souci écologique, le palais princier ne sera plus chauffé au fioul domestique. Les appartements privés seront désormais chauffés au colza.

Par Pierre-Olivier Casabianca


Fini le chauffage au fuel domestique, place aux biocombustibles. Les appartements privés du palais princier seront entièrement chauffés au Colza. Grâce à cette modernisation, le prince Albert souhaite inciter tous les syndics d'immeubles à opter pour un combustible qui dégage moins de CO2.
 

"Je pense que c'est une très bonne solution pour répondre à des besoins énergétiques. En plus il n'y a pas d'énormes transformations à faire sur les chaudières traditionnelles. Si ça peut diminuer notre pourcentage d'émission de CO2, tout le monde est gagnant", se félicite le prince Albert II.

D'après Grégory Romano, directeur de Romano Energy, fournisseur d'énergie au palais princier, les avantages de ce combustible sont nombreux : " le colza  est un produit 100% végétal qui émet entre 60 et 70% de gaz à effet de serre en moins que le fioul domestique. C'est un produit qui est non toxique, non inflammable et qui n'a pas d'odeur."
Point négatif : le chauffage au colza coûte près de 10% plus cher que les chaudières fonctionnant à l'énergie fossile.
 


Avec une telle action Monaco espère respecter ses engagements pris lors de la COP21. Objectif : réduire les effets de gaz à effet de serre de 50% d'ici 2030.
 


Pour en savoir plus :
Banni par l’Etat, le fioul domestique se cherche un avenir dans l’huile de colza (lemoniteur.fr, mars 2019)
Expliquez-nous... Le chauffage au fioul en France (franceinfo.fr, novembre 2018)

Sur le même sujet

Les randonneurs sont souvent mal informés

Les + Lus