Monaco : réouvertures des bars, cafés et restaurants le 2 juin

Le gouvernement monégasque a annoncé la phase 3 du déconfinement pour le 2 juin, avec la réouverture des bars et restaurants, mais aussi des musées, salles de jeux et casinos. / © Jean François Ottonello / Maxppp
Le gouvernement monégasque a annoncé la phase 3 du déconfinement pour le 2 juin, avec la réouverture des bars et restaurants, mais aussi des musées, salles de jeux et casinos. / © Jean François Ottonello / Maxppp

Avec trois cas positifs en un mois, Monaco a décidé d’accélérer le déconfinement. Les cafés, bars et restaurants de la Principauté pourront rouvrir à parti du 2 juin sur réservation pour manger, sans réservation pour boire un verre, mais pas plus de 6 par bar et par table. 

Par June Raclet

Monaco a levé le confinement le 4 mai, une semaine avant la France, mais un secteur d’activité est toujours à l’arrêt aujourd’hui, celui du tourisme. Mercredi 20 mai, le gouvernement monégasque a annoncé la phase 3 du déconfinement pour le 2 juin. À cette date, rouvriront notamment les bars, cafés et restaurants.
 
Une bonne nouvelle pour les 101 restaurants toujours fermés de la Principauté. Le 2 juin est désormais une date attendue, mais aussi redoutée par certains professionnels, avec son lot d’incertitudes et de mesures sanitaires pas toujours faciles à mettre en place. 
 

Réservation obligatoire pour un repas au restaurant  

Il faudra désormais obligatoirement penser à réserver pour manger au restaurant, et pas plus de six personnes par table. Boire un verre pourra toujours se faire à l’improviste cependant, toujours avec six personnes maximum. 

Le port du masque sera obligatoire pour les employés et le menu devra être affiché sur un support plastique nettoyé très régulièrement, ou disponible sur smartphone. Autre injonction inédite :  l’ambiance musicale devra rester modérée pour éviter que les clients ne parlent plus fort et n'augmentent le risque de contamination.  

Pour Alberte Escande, présidente de l’Association des industries hôtelières de Monaco, la reprise est souhaitable mais c'est aussi un défi pour de nombreux professionnels. 

On est encore dans une période d’attente et d’incertitudes. Cette reprise, ça va être c’est comme si on ouvrait un nouveau restaurant, à partir de rien. C’est le vide et on doit tout recommencer à zéro. 

 

Un tourisme plus local

Au Caffé Milano, le patron Simone Turbiani peut accueillir jusqu’à 160 couverts en temps normal. Aujourd’hui, il réorganise tout son plan de salle afin de respecter les mesures de distanciation, pour cette saison qui ne ressemblera à aucune autre. 

On va se focaliser sur un tourisme régional, et oublier pour un temps le tourisme international qu’on connaissait avant la crise. C’est aussi une opportunité de nous faire connaitre des gens qui vivent près de nous.


Pour attirer les touristes et remplir ses hôtels et restaurants, la principauté mise sur des évènements à forte portée médiatiques. Trois grands prix automobiles dont déjà programmés pour 2021, un nouveau départ si la situation sanitaire le permet.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus