Cet article date de plus de 4 ans

Loi littoral : la Fédération des Parcs naturels dépose une motion

La Fédération des Parcs naturels régionaux de France s'oppose à l'assouplissement de la loi littoral par les sénateurs, dans une motion adressée à la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, la secrétaire d'Etat à la Biodiversité Barbara Pompili et à plusieurs députés.
Et si on construisait un peu, juste dans les trous entre deux bâtiments ? "Non !" répondent les parcs naturels.
(photo d'illustration)
Et si on construisait un peu, juste dans les trous entre deux bâtiments ? "Non !" répondent les parcs naturels. (photo d'illustration) © CC px

Les modifications apportées par le Sénat "vont à l'encontre des objectifs de la loi initiale concernant l'évolution du trait de côte, en donnant la possibilité de davantage urbaniser le littoral, fragilisant ainsi les équilibres écologiques, socio-économiques et paysagers de ces espaces sous pression", écrit la Fédération.

 
La Fédération des Parc naturels régionaux de France est une association loi de 1901 qui regroupe les 51 parcs naturels régionaux, les régions et des partenaires nationaux (ministères, Chambres d'agriculture, Caisse des dépôts, ONG environnementales...) Elle demande à l'Assemblée Nationale, qui doit débattre du texte à partir de jeudi, et au gouvernement de "revenir à l'esprit du texte de loi initial en supprimant les modifications apportées par le Sénat".

LE PRINCIPE DE COMBLEMENT DES DENTS CREUSES 

Le Sénat a récemment assoupli la loi littoral à l'occasion de l'examen d'une proposition de loi PS destinée à adapter les territoires littoraux au changement climatique. Les sénateurs ont notamment voté un amendement autorisant le comblement des "dents creuses", une disposition qui n'était pas présente initialement. Le texte, déjà adopté en première lecture par les députés, entend mieux prendre en compte le fait que la limite entre terre et mer, le "trait de côte", évolue chaque année du fait de l'érosion.


LES PARCS NATURELS REGIONAUX
Les 51 Parcs naturels régionaux de France représentent plus de 4.300 communes, 4 millions d'habitants et 8,7 millions d'hectares, soit 15% du territoire, répartis dans 15 régions, précise la Fédération. Plus de 2.000 agents y travaillent. Cette motion intervient après le lancement d'une pétition, "Ne touchez pas à la loi littoral", signée notamment par Nicolas Hulot, Yann Arthus-Bertrand et Isabelle Autissier, mise en ligne vendredi par un conseiller municipal du Lavandou (Var), Jean-Laurent Félizia.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca économie littoral aménagement du territoire environnement société mer sorties et loisirs politique