Neuf mois après le premier confinement, chute du nombre des naissances en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Au printemps 2020, certains imaginaient un pic des naissances, après le confinement. Dans la réalité, il n'en est rien. En région PACA, 4.031 naissances ont été enregistrées en janvier 2021, soit 13% en moins que l'année précédente, selon l'INSEE. Un constat similaire à l'échelle nationale. 

13% de naissance en moins ont été enregistrée en Provence-Alpes-Côte d'Azur entre janvier 2020 et 2021
13% de naissance en moins ont été enregistrée en Provence-Alpes-Côte d'Azur entre janvier 2020 et 2021 © Darek SZUSTER MAXPPP

Le contexte économique et sanitaire a bel et bien engendré une chute de la natalité selon les chiffres de l'INSEE.  Une baisse précise même : 13% de naissances en moins pour la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur en janvier 2021.

Seulement 4.031 bébés, sont nés dans la région en janvier, contre 4.625 au cours de la même période, un an plus tôt.

A Grasse dans les Alpes-Maritimes, c'est la petite Lyla qui fut la première naissance de l'année dans ce département. Elle est arrivée à 00h06 !

Cette donnée était attendue par les démographes, car il s’agit du premier mois complet qui permet de mesurer l’effet de la crise sanitaire sur la natalité.

Il y a pile neuf mois de décalage avec le premier confinement national qui a commencé le 17 mars 2020. 

En février, les naissances repartent légèrement à la hausse, tout en restant inférieures, à celles observées un an auparavant (- 3 % en moyenne chaque jour dans la région).

La baisse la plus significative enregistrée depuis 50 ans 

Pour Virginie Avelange, la directrice de la maternité Santa Maria à Nice, même si cela fait plusieurs années que la natalité est en berne : "le nombre de naissances a été réellement bas en décembre et en janvier. Nous, qui pensions connaître un pic, après le premier confinement."

Selon les premières estimations, il y a peu de doute sur le lien entre la pandémie et le faible nombre de naissances de ce début d'année.

Il faut remonter à la fin du “baby-boom”, d'après-guerre, en 1975, pour observer une baisse comparable à celle de janvier,

confirme Julien Mêté, chargé de communication de l'INSEE 

"Plus impactés par la crise : plus impactés sur le nombre de naissances"  

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, la baisse des naissances début 2021 est plus prononcée qu'au niveau national dans certains départements.

Par exemple, les Bouches-du-Rhône, comptabilisent 300 naissances en moins en janvier 2021 par rapport à la même période, un an plus tôt. Un constat similaire dans le Vaucluse avec 100 naissances en moins. 

A l'inverse, les Hautes-Alpes ont maintenu un taux relativement semblable. 

Mais la baisse est encore plus forte dans certains départements très touchés par la première vague de l'épidémie de Covid-19, comme l'Aisne, le Bas-Rhin ou la Seine-Saint-Denis.

Certains couples, ont certainement préféré reporter leur désir d'enfant, car ils ont directement été touchés par la pandémie. D'autres ont pu être simplement stressés par le contexte.

Virginie Avelange, directrice de la  polyclinique Santa Maria.

D'autres facteurs, peuvent expliquer ces chiffres plus faibles : 

Le comparatif des chiffres entre la région PACA et la moyenne nationale :

Léger rebond des naissances après la crise ?

Des études plus approfondies pourraient être menées pour voir l'impact des confinements successifs et de la crise sanitaire dans son ensemble sur la natalité. Pour l'instant, l'année 2021 comptabilise un faible taux de naissances, par rapport à celui de 2020. 

Mais il pourrait y avoir tôt ou tard une forme de rattrapage, en mars, par exemple les naissances rejoignent quasiment leur niveau de 2020 : 4.426 bébés sont nés dans en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, contre 4.474 un an auparavant.

Des chiffres qui peuvent s'expliquer grâce au déconfinement estival, neuf mois plus tôt... 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite confinement société covid-19 histoire démographie paca économie femmes