OM, OGC Nice, AS Monaco, privés de supporters, quel avenir pour le foot ?

OM, OGC Nice, AS Monaco, privés de supporters, quel avenir pour le foot ? On en parle dans le #18h30Paca de ce vendredi 5 février avec René Malleville, supporter emblématique de l’OM et Eric Borghini , président de la ligue Méditerranée. 

Matchs sans supporters, le foot manque d'âme et de passion
Matchs sans supporters, le foot manque d'âme et de passion © Speich Frederic MaxPPP

Revoir l'émission

Alors que les chiffres de l'épidémie se maintiennent à un niveau élevé, est-il raisonnable d'autoriser le public dans les stades ? Si la question peut diviser les médecins, pour les supporters à l’unanimité c’est oui.

A l’instar de Patrick Fornet, président des "mordus du RCT", l’un des 8 clubs de supporters du RCT. Les grands stades comme Mayol à Toulon, l'Orange Vélodrome à Marseille ou l’Allianz Riviera pourraient à minima accueillir quelques milliers de spectateurs.

Ce fut d’ailleurs le cas entre le 1er et le 2e confinement…à la reprise du championnat de Ligue 1, la jauge par stade avait été fixée à 5.000 spectateurs, voire moins selon l’évolution de la maladie par département. 

Lors des deux premiers matchs de la saison au stade Orange Vélodrome, seuls 1.000 spectateurs ont été autorisés à prendre place au stade marseillais. La situation sanitaire  dans les Bouches-du-Rhône avait conduit le préfet à prendre de telles mesures restrictives.

Depuis le deuxième confinement c’est le huis-clos. Les rencontres sportives peuvent se disputer mais sans public : une situation forcément difficile à vivre quand on suit son équipe avec régularité.

Un supporter tous les 4 m2

Une des pistes évoquées pour le retour des suporters dans les stades serait d'assurer 4 m2 par supporter ce qui amenerait la jauge de l'Olympique de Marseille à 16.557 personnes, celle de l'OGC Nice à 8.899 et celle de l'AS Monaco à 4.125. Une piste que ne privilégie pas les supporters et notament René Malleville.

Pour lui, c'est "on y retourne tous ensemble sinon c'est non", pas question de dégrader la ferveur légendaire des matchs de l'OM. 

Pour Eric Borguini, président de la Ligue Méditerranée, le manque de supporter a fait baisser de 10 point le pourcentage de victoire à domicile chez les grands clubs nationaux. 

La manque à gagner de la billeterie et de la buvette est estimé à 192 millions d'euros à la sortie du premier confinement, il pourrait monter jusqu'à 400 millions d'ici juin 2021. 

Retrouvez #18h30Paca en replay  On vous donne les clés pour mieux comprendre notre quotidien en Paca.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport ogc nice om as monaco économie covid-19 santé société à l'antenne vos rendez-vous rc toulon rugby stade allianz riviera nice