• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

PACA : 4 départements sur 6 en vigilance orange canicule

Le soleil va taper fort sur la Provence ce mercredi et les températures vont largement dépasser les 30°. / © Richard RAY /MAX PPP
Le soleil va taper fort sur la Provence ce mercredi et les températures vont largement dépasser les 30°. / © Richard RAY /MAX PPP

La France a chaud et la région Paca n'est pas épargnée. Les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, le Vaucluse et les Alpes-Maritimes s'ajoutent aux 53 département du pays métropolitain en alerte canicule. Les Bouches-du-Rhône et le Var  affichent la couleur jaune. 

Par Catherine Lioult

Météo-France l'avait dès la semaine dernière sur la région Paca : nous y sommes !  
Un épisode caniculaire est qualifié  "d'intensité exceptionnelle" à cette période de l'année. Il fait chaud, le jour, comme la nuit. 
En France au total, 65 départements sont ainsi en placés vigilance orange. Quatre sont situés dans la région Paca, le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes avec des températures qui vont avoisiner les 35 degrés. Les deux autres, les Bouches-du-Rhône et le Var sont en vigilance jaune.


Respecter les consignes


Le ministère des solidarités et de la santé rappelle le respect de consignes de prudence à respecter pendant cet épisode de fortes chaleurs.
 

Certaines personnes commes les bébés ou les personnes âgées sont particulièrement vulnérables.
Pour tous,  quelques conseils.
► Fermer les fenêtres et les volets, aérer la nuit.
► L'utilisation de la clim ou d'un ventilateur est préconisé. N'hésitez pas à aller dans des endroits comme les cinémas où il fait bon. 
► Mouillez-vous souvent le corps avec un brumisateur ou encore un gant de toilette.
► Buvez de l'eau, 1,5 litre par jour, assorti d'une alimentation suffisante. 
► Pas de sortie aux heures les plus chaudes.
►Eviter les efforts physiques.
► Prenez des nouvelles de vos proches.
En cas de malaise ou de troubles du comportement, appelez un médecin.
 





​​​​​​​

A lire aussi

Sur le même sujet

Jean-Pierre Vassallo, maire de Tende

Les + Lus