Alpes-Maritimes : Les métiers difficiles en période de canicule

Certains métiers sont particulièrement pénibles en période de canicule et la loi ne prévoit pas de température au delà de laquelle travailler est potentiellement dangereux pour la santé. / © Eric Jacquet
Certains métiers sont particulièrement pénibles en période de canicule et la loi ne prévoit pas de température au delà de laquelle travailler est potentiellement dangereux pour la santé. / © Eric Jacquet

Métiers du bâtiment, boulangers, pressings, certaines professions sont particulièrement difficiles à exercer à cette période de l'année. Tour d'horizon !

Par Catherine Lioult

La couleur sur la Côte d'Azur : c'est orange !
 

Le thermomètre ne cesse de grimper en ce milieu d'été. Les touristes qui viennent chercher la chaleur se s'en plaignent pas, mais la situation est très différente pour ceux qui travaillent.
 

Le travail en extérieur


Les ouvriers du bâtiment sont contraints de travailler sur des chantiers exposés en plein soleil et la loi ne prévoit pas de température maximale au delà de laquelle  l'employeur libère les ouvriers.


La chaleur dans les cuisines, dans les boulangeries ou les blanchisseries


D'autres professions imposent de travailler en contact avec la chaleur, ce qui est particulièrement éprouvant en période de canicule. Ainsi dans les blanchisseries, pour les laveurs de voiture ou encore les boulangers, travailler peut être une souffrance.

 

La solution ? Boire beaucoup d'eau, changer de tee-shirt régulièrement, accélérer les procédures les procédures pour les boulangers et attendre que les températures redeviennent plus supportables. Bon courage !

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus