Tout savoir sur le Paris-Nice : nouveau parcours en raison du confinement, course en direct, arrivée à Levens...

Après l'annonce d'un confinement partiel ces samedi et dimanche sur une partie des Alpes-Maritimes, Christian Estrosi avait demandé une "modification de l'arrivée". La course ne s'achèvera pas à Nice mais à Levens. On fait le point sur les dernières annonces.

Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo) s'est montré le plus fort pour gagner la 6e étape de Paris-Nice, ce vendredi 12 mars, à Biot... Ici le passage du fameux mur !
Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo) s'est montré le plus fort pour gagner la 6e étape de Paris-Nice, ce vendredi 12 mars, à Biot... Ici le passage du fameux mur ! © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / POOL / AFP

Vous connaissez le Paris-Levens ? Non ? On vous explique l'histoire d'un feuilleton...

La 79e édition de Paris-Nice s'est élancée dimanche 7 mars des Yvelines, pour une arrivée prévue au départ sur la Promenade des Anglais ce dimanche 14 mars. Au-delà du côté sportif, c'est la question du confinement d'une partie du département des Alpes-Maritimes qui s'est posée, après l'annonce faite ce mercredi par le porte-parole du gouvernement d'un troisième week-end confiné.

Le maire LR de Nice, Christian Estrosi, réclamait alors une modification de l'arrivée de la course. Après avoir fermé les plages et le trottoir bordant le bord de mer à Nice les deux premiers week-ends de confinement, Christian Estrosi souhaitait cette fois-ci ouvrir la Promenade des Anglais aux piétons et cyclistes.

"Pour plus de cohérence, je demande également l'annulation de l'arrivée du Paris-Nice telle que programmée",

Christian Estrosi.

La préfecture des Alpes-Maritimes avait annoncé dans un communiqué ce jeudi midi, que des réunions étaient en cours entre l'organisateur A.S.O. Amaury Sport Organisation et les services de l'État pour "adapter le parcours" de la course après le renouvellement du confinement du week-end dans les communes du littoral des Alpes-Maritimes.

"En tout état de cause, ces étapes ne pourront se dérouler qu'en dehors de la zone confinée et à huis-clos", a-t-elle ajouté, excluant de fait une arrivée de la course sur la Promenade des Anglais. 

Suspens  jusqu'à ce vendredi matin !

En direct sur France Bleu Azur et France 3, le maire de Nice a donné les derniers détails du parcours :

Samedi, la course partira du Broc pour s'achever à La Colmiane et dimanche elle s'élencera du Plan du Var et se terminera à Levens.

L'étape de dimanche, sera donc raccourcie (à 92,5 kilomètres), à une trentaine de kilomètres au nord de Nice, et aura la forme d'une quasi-boucle.

Avec trois ascensions de la côte de Duranus, classée en deuxième catégorie, la dernière à 8,4 kilomètres de l'arrivée, selon les précisions fournies par la société organisatrice ASO, responsable également du Tour de France.

Pour rappel, l'année passée, en raison de la pandémie de Covid-19 alors à ses débuts, Paris-Nice avait été raccourcie de sa dernière étape et s'était achevée dans la station de La Colmiane, qui accueillera samedi la 7e étape de l'édition 2021 avec une arrivée au sommet, la plus dure de l'épreuve.

Le direct sur France 3 :

Programme : ce vendredi de 14H44 à 16H12 - Samedi de 13H33 à 15H08 - dimanche de 15H15 à 17H05.

Le confinement de ce weekend concerne les communes suivantes :

Le parcours : 

Ce vendredi 12 mars :

BRIGNOLES > BIOT, l'étape de 202,5 km et accidentée.

Le départ sera donné à 10H55. > A noter pour les amateurs les Côtes des Tuilières (col de catégorie 2) vers 12H20, puis le Côte Mont Méaulx à 12H40. Entrée dans les Alpes-Martimes vers 13H10.

Finish à Biot, à 15h45.

Samedi 13 mars : 

LE BROC  > VALDEBLORE LA COLMIANE, l'étape 7 de 166,5 km en montagne.

Une septième étape similaire à celle de l’année dernière, avec le col de Vence pour la mise en bouche, suivi de celui de la Sigale, puis la côte de Saint-Antonin, avant l’ascension finale de plus de 16 km à 6,2% vers l’arrivée.

Le départ sera donné à 11h35 > A noter pour les amateurs le Col de Vence (catégorie 1), le Col de la Sigale près de Roquestéron puis la Côte de Saint Antonin. 

L'arrivée dimanche : à Levens !

Pour l’ultime étape, le départ initialement programmé comme l’arrivée sur la Promenade des Anglais a été déplacé sur la commune du Plan-du-Var, le rendez-vous étant fixé à 14h25 pour une route de 92,7 kilomètres menant à Levens.

Un col de catégorie 2, celui de Levens.

La course : côté résultats

Ce vendredi : le Slovène Primoz Roglic (Jumbo) s'est montré le plus fort pour gagner la 6e étape à Biot dans un sprint jugé en montée.     Déjà vêtu du maillot jaune de leader, Roglic a enlevé son deuxième succès depuis
le départ, deux jours après sa victoire dans une arrivée en côte à Chiroubles près de Lyon.
 Le numéro un mondial a battu cette fois le Français Christophe Laporte et l'Australien Michael Matthews au terme des 202,5 kilomètres.
Au classement général, Roglic (31 ans) a porté à 41 secondes son avance sur le vainqueur sortant, l'Allemand Maximilian Schachmann.

L'Irlandais Sam Bennett a enlevé la cinquième étape de Paris-Nice, ce jeudi à Bollène (Vaucluse), son deuxième sprint victorieux depuis le départ. Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo) a conservé le maillot jaune de leader malgré une chute en cours d'étape.

Le Slovène Primoz Roglic avait lui remporté ce mercredi la 4e étape de la course sur les hauteurs de Chiroubles (Rhône), prenant ainsi les commandes de la compétition. Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe) finit deuxième, dans le même temps que le Français Guillaume Martin (Cofidis), troisième à douze secondes.

Le Britannique Tao Geoghegan Hart (Ineos) a lui abandonné après une chute et un choc sur la tête dans la descente du Mont Brouilly.

Les 23 équipes (sept coureurs): AG2R Citroën, Arkea-Samsic, BB Hôtels, Cofidis, Groupama-FDJ et Total DE (FRA), Alpecin, Deceuninck, Intermarché et Lotto (BEL), Bora et DSM (GER), EF Education et Trek (USA), Astana (KAZ), Bahrein (BHR), BikeExchange (AUS), Ineos (GBR), Israël SN (ISR), Jumbo (NED), Movistar (ESP), Qhubeka (RSA), UAE (EAU).

Les têtes d'affiche: Roglic (SLO), Geoghegan Hart (GBR), Démare, Barguil, Gaudu et G. Martin (FRA), Schachmann et Ackermann (GER), S. Bennett (IRL), Gilbert, Benoot, O. Naesen et Teuns (BEL), Porte, Hindley et Matthews (AUS), Kruijswijk (NED), Dennis (AUS), Jungels (LUX), Kristoff (NOR), Nizzolo et Trentin (ITA), M. Pedersen (DEN).

Perturbations sur les routes 

Pour permettre le déroulement de la course, la circulation sera perturbée selon les modalités suivantes :

- le vendredi 12 mars, 6ème étape : Brignoles  > Biot, coupures 30 mn avant le passage de la courses entre 12h30 à 17h ;

- La zone spécifique arrivée RD 504 route des Colles sera fermée dans le sens Biot Antibes de 9h à 19h

- le samedi 13 mars, 7ème étape : Valdeblore La Colmiane, coupures 30 mn avant le passage de la courses entre 10h à 17h30 

Les routes seront rouvertes 5 minutes après le passage de la voiture balai.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paris-nice cyclisme sport christian estrosi politique confinement santé société covid-19