Pass sanitaire : 8ème samedi de mobilisation à Marseille

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gyotis Delsart, Sonia Boujama

Pour ce 8ème samedi de mobilisation anti pass sanitaire la préfecture a interdit les rassemblements entre 8h et 20h30 dans les secteurs de Belsunce, Opéra et Cours Julien. En même temps, se déroule la braderie des commerçants du centre-ville. Cet arrêté ne concerne pas les manifestations déclarées

« Liberté,  Liberté, Macron ton pass on n’en veut pas !", scandent les manifestants anti pass sanitaire à Marseille. Pour ce 8ème samedi consécutifs de mobilisation, des milliers de personnes se sont réunies à 14h sur le Vieux Port. On peut le voir sur cette vidéo amateur publiée sur Twitter. 

La préfecture a interdit les rassemblements dans les secteurs Belsunce, Opéra et Cours Julien. Aujourd'hui se tient la 5ème édition de la braderie des commerces du centre-ville, elle réunit 200 commerçants. 

Selon la préfecture, cette décision a été motivée par "un contexte de menace terroriste qui demeure élevée et de forte mobilisation des forces de sécurité dans le cadre du Congrès mondial de la nature".

Liberté : le mot d'ordre des manifestants 

"Je suis là pour ma liberté et celle du peuple" dit une femme qui défile avec un bonnet phrygien. Un peu plus loin dans la foule, un père de famille marche avec sa femme et ses enfants : "on est là contre le pass sanitaire mais aussi contre l'obligation de la vaccination, chacun est libre de choisir, ça ne devrait pas être imposé. "

Les manifestants ont pénétré dans la gare Saint-Charles comme on peut le voir sur cette vidéo amateur diffusée sur le réseau social Twitter. 

Puis, le cortège a continué jusqu'au quartier de la Timone, devant l'IHU, en soutien au professeur contesté Didier Raoult. Récemment il a été mise à la retraite de ses fonctions hospitalières, il conserve pour le moment ses fonctions de directeur de l'IHU infection méditerranée. 

Des interpellations 

Trois personnes ont été interpellées dans la manifestation marseillaise.Une pour port d'arme prohibé et deux autres personnes pour violences contre des policiers, au moment de la dispersion.

En France, près de 200 manifestations ont eu lieu ce samedi 4 septembre contre l'instauration du pass sanitaire.