Piscines privées : un marché en pleine expansion qui embauche

Le nombre de piscines vendues a bondi de plus 28% entre 2019 et 2020. Le secteur est à contre-courant de la crise et recrute à tout-va. C’est peut-être le moment d’envisager de plonger à l'eau car tous les candidats sont les bienvenus.

Le boom des piscines privées créateur d'emplois
Le boom des piscines privées créateur d'emplois © DOMINIQUE ANDRE/MAXPPP

Le confinement a poussé certains Français à réorienter leur budget vacances vers l’achat d’une piscine. En 2020, environ 70 300 piscines enterrées ont été construites et 126 500 hors sol ont été achetées. Un véritable bond par rapport à l’année précédente. Les professionnels ont le sourire mais il faut embaucher en conséquence. Et c’est peut-être le moment de trouver un job en CDI.

9 entreprises sur 10 embauchent

Selon la Fédération des Professionnels de la piscine et du spa, plus de 9 entreprises sur 10 souhaitent renforcer leurs équipes d’ici à la fin de l’année et en grande majorité (68%) avec des collaborateurs permanents.

Jean-Pierre Marcati, pisciniste et administrateur de la Fédération précise :

"Notre profession offre une grande diversité : plomberie, étanchéité jusqu’à la domotique ou la décoration paysagiste. C'est un formidable débouché pour des jeunes des lycées professionnels spécialisés dans la formation des métiers de la piscine mais aussi pour des  personnes en reconversion professionnelle".

Quels emplois ?

Les recrutements concernent les Techniciens de Piscines (70%), des poseurs de piscines (40 %) ou de membranes (23 %). Mais le secteur ouvre aujourd’hui ses portes à toutes les attentes, à toutes les opportunités.

Sourire aux lèvres, Stéphane Figueroa, le président de la Fédération, voit dans ses nouvelles perspectives, la possibilité de créer de l’emploi durable.

"Ce sont des emplois ancrés dans nos territoires et non délocalisables… ça fait du bien par les temps qui courent ! Mais construire une piscine ne s’improvise pas ! Il faut de solides compétences d’où la volonté des professionnels de former leurs futurs salariés".

Quelles formations ?

Saviez-vous qu’il existe un Brevet Professionnel spécifique pour les métiers de la piscine ? En France, neuf établissements forment les élèves à ce diplôme sur 2 ans et parfois en 1 an selon les niveaux des candidats. Ce brevet est le sésame pour l’emploi puisque selon les chiffres de la Fédération, 90% des nouveaux diplômés sont embauchés dans les 3 mois.

Parmi ces lycées, deux sont situés dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il s’agit du lycée Rol-Tanguy à Port-de-Bouc dans les Bouches-du-Rhône et le lycée Léon Chiris de Grasse dans les Alpes-Maritimes.

Pour Stéphane Figueroa, ces filières doivent être plus amplement développées.

"C’est clair, il faut avouer que nous manquons de candidats ! Nous comptons actuellement un peu plus de 140 élèves dans les établissements français mais cette orientation n’est pas un réflexe, ce n’est pas un premier choix. Aujourd’hui  notre mission au sein de la Fédération est de mieux faire connaître notre métier".

Pour ceux qui souhaiteraient aller plus loin, il existe une formation de chef de chantier en complément du Brevet Professionnel. Elle est dispensée par l’Institut Supérieur des Métiers de la Piscine, nouvellement créé et situé à La Roche-sur-Yon.

Technicien piscine, un métier très demandé

Actuellement, le profil de candidat le plus demandé est celui de technicien piscine. Il est en charge de la réalisation (construit, installe, entretient ou rénove) des piscines, des bains à remous dans le cadre d'un usage familial ou collectif (privé ou public).

Ce métier exige de nombreuses compétences : étude de projet, génie civil, de l’hydraulique, de l'énergie ou encore de la chimie de l'eau.

La référence à l’embauche est le Brevet professionnel pour les formations initiales. Ils se préparent en 2 ans en alternance après un CAP et permettent d'acquérir un niveau de qualification équivalent au Bac.

Mais le métier est aussi accessible en formation continue dans certains établissements de formation et les centres AFPA qui offrent ainsi une passerelle aux demandeurs d’emploi.

Une Bourse à l’emploi

Pour mettre en adéquation les besoins et les demandes, la Fédération vient de constituer une Commission dédiée au recrutement, à la formation et à la professionnalisation pour mobiliser les centres de formation, les agences d’intérim ou encore Pôle Emploi.

Sur son site, une Bourse de l’Emploi détaille les profils de poste et les possibilités de formations initiales ou continues.

Aujourd’hui, on estime qu’en France le secteur emploie plus de 51 000 collaborateurs, dont plus de 22 000 dans les seules entreprises spécialisées dans la construction de piscines privées.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie loisirs