Plus de 25% des résidents d'Ehpad décédés étaient positifs au coronavirus dans les Alpes-Maritimes et le Var

Les derniers chiffres publiés par l'Insee indiquent que le nombre de décès de personnes âgées est en nette augmentation depuis le début de l'épidémie de coronavirus Covid-19.
Dans les Ehpad les visites sont à nouveau autorisées, en respectant des mesures barrières renforcées pour éviter la propagation du Covid-19
Dans les Ehpad les visites sont à nouveau autorisées, en respectant des mesures barrières renforcées pour éviter la propagation du Covid-19 © IP3 PRESS/MAXPPP
L'hécatombe dans l'Ehpad "La Riviera" de Mougins, où 38 résidents sont décédés ces dernières semaines, a beaucoup marqué les esprits. Tous les établissements pour personnes âgées des Alpes-Maritimes et du Var ne sont heureusement pas confrontés à la même situation dramatique. Mais les statistiques montrent que le coronavirus Covid-19 est bien présent dans les Ehpad... et que la mortalité chez les seniors est en forte hausse depuis le début de l'épidémie.

Selon les chiffres de l'Insee, sur la période du 1er mars au 19 avril, on dénombre pour le département des Alpes-Maritimes 252 résidents décédés dans ces établissements, toutes causes confondues. Parmis eux, au moins 80 étaient porteurs du coronavirus d'après les données publiées par l'Agence régionale de santé (ARS) Paca, soit 32%.

La surmortalité n'est pourtant pas aussi élevée. Avec 47 morts de plus que l'an dernier sur la même période selon l'Insee, elle représente une hausse de 23% dans les Ehpad. Et comparée au bilan de 2018, la hausse est de 4,5%.
 

+40% de morts dans les Ehpad du Var

Dans le Var, l'Insee enregistre 314 décès, toutes causes confondues, dans les établissements pour personnes âgées sur la période du 1er mars au 19 avril. Cela représente une très forte augmentation : +40% par rapport à l'année précédente (et +35% par rapport à 2018).

Plus d'un quart des pensionnaires décédés durant cette période avaient contracté le coronavirus Covid-19. Une proportion moins importante que dans les Alpes-Maritimes. Deux conclusions possibles : le coronavirus a moins tué dans les établissements pour personnes âgées du Var, ou les résidents décédés y ont moins été dépistés.
Décès dans les Ehpads
Infogram

Depuis le 1er mars, les données collectées par l'Insee montrent globalement une hausse de la mortalité qui se manifeste essentiellement dans les classes d'âges les plus élevées... La tendance est, à l'inverse, orientée à la baisse pour les plus jeunes.

Les derniers chiffres, publiés ce vendredi et englobant la période du 1er mars au 19 avril, révèlent une baisse de -11% du nombre de décès chez les personnes de moins de 65 ans (par rapport à la même période les années précédentes) dans les Alpes-Maritimes, et un recul de -13% à -19% dans le Var.
Mortalité Covid au 19 avril
Infogram
 

La surmortalité explose à partir de 75 ans

Chez les personnes âgées de 65 à 74 ans, les variations sont peu significatives : en hausse ou baisse de 6%, selon que l'on compare à 2019 ou 2018, dans les Alpes-Maritimes ; en légère baisse dans le Var (-5% à -6,5%).

C'est entre 75 et 84 ans que la surmortalité explose : +17% à +20% dans les Alpes-Maritimes (par rapport respectivement à 2019 et 2018), +17% à +24% dans le Var. Chez les personnes de 85 ans et plus, enfin, le nombre de décès est encore nettement supérieur à celui des années précédentes : + 10 à 15% dans les Alpes-Maritimes et +9% à 19% dans le Var.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société