Quels sont les passages à niveau dangereux en Paca ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annie Vergnenegre

Un nouvel accident s’est produit jeudi soir à un passage à niveau à Manosque, heureusement sans victime. Après la collision mortelle entre un train et un car scolaire à Millas, la question des passages à niveau dangereux se repose. Quels sont le "PN" identifiés comme dangereux en Paca ?

Depuis l’accident de Millas, entre un train et un car scolaire, de nombreux internautes s’alarment que les passages à niveau dangereux ne soient pas tous supprimés. Certains publient des photos difficilement vérifiables montrant des trains circulant à pleine vitesse à un passage à niveau aux barrières levées. 

La liste noire des PN dangereux


Une chose est sûre, en France, on compte à ce jour 15 459 passages à niveau automatique non gardés, sur des lignes où la vitesse des trains est inférieure à 160 km/h. Au 1er janvier 2017, 163 de « PN » identifiés dangereux ont été listés, ils sont à sécuriser en priorité (contre 450 en 1997). Ce sont des PN qui concentrent plus de 15 % des accidents graves. Ils doivent être supprimés ou équipés.

Il s’agit de points de croisement ayant connu plusieurs incidents par an ou ayant des trafics routiers et ferroviaires élevés (15% des accidents graves sont concentrés sur 1% des passages à niveau), note la SNCF. 

6 PN prioritaires à sécuriser en PACA

La liste de ces passages à niveau dangereux est réactualisée tous les 3 ans. 6 PN ont été recensés en Provence-Alpes-Côte d'Azur:

►13 : Ligne Lyon - Marseille via Grenoble, PN104 (Aix-en-Provence RD 13
►13 : Ligne Lyon - Marseille via Grenoble, PN106 (La Calade
►83 : Ligne Marseille - Vintimille, PN27 (Le Luc
►84 : Ligne Avignon - Miramas, PN 15 (L’Isle-sur-la-Sorgue)
►84 : Ligne Avignon - Miramas, PN8 (Le Thor
►84 : Ligne Avignon - Miramas, PN6 (Châteauneuf-de-Gadagne) :


En complément, 15 passages à niveau à Croix-Saint-André (passage à niveau sans barrière, équipé d’un panneau routier de signalisation) font l’objet de démarches d’automatisation ou de suppression,

précise la Direction Territoriale Paca Réseau Ferré.

Parallèlement, la SNCF poursuit sa campagne de communication lancée en octobre 2016, en partenariat avec la Sécurité Routière :